français

Les paysans cambodgiens accusant Bolloré de spoliation invités à produire des preuves

Le tribunal français « invite » chaque paysan à communiquer avant le 20 janvier 2020 « tout document officiel établissant l’existence, la nature, la localisation, la surface exacte et le référencement de la ou des terres dont il est demandé la restitution », « tout document notarié, individualisé et officiel établissant la propriété de chacun sur la ou les terres revendiquées » et « tout document justifiant de l’état civil de chacun ».