Tunisia

Souveraineté alimentaire en Afrique du Nord : les ravages du Covid-19

La pandémie et la récession qui l’a accompagnée ont eu un effet dévastateur sur les revenus et les moyens de subsistance des travailleur∙euse∙s dans la région MENA. Dans le même temps, l’accaparement des terres, de l’eau et des semences par le capital national et étranger s’est poursuivi.

La servitude des Tunisiennes des champs

Un processus de marchandisation des terres en indivision jusque dans la décennie 1990 et des incitations de l’État pour les investissements agricoles ont favorisé l’arrivée de promoteurs et d’entreprises exportatrices qui ont acquis à bas prix une partie des terres des paysans pauvres ou endettés.