« S’ils accaparent nos terres, nous sommes morts » : un village camerounais s’oppose au géant de l’huile de palme

TWITTER
FACEBOOK
Emmanuel Elong. Photo de Dylan Collins.
Mongabay | 29 juillet 2020 [EN]

« S’ils accaparent nos terres, nous sommes morts » : un village camerounais s’oppose au géant de l’huile de palme

Original source: Mongabay
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment