Terres de Sodea-Sogeta?: la phase de présélection est achevée

TWITTER
FACEBOOK

FLD Hebdo | mardi 17 juin 2008

La commission a décidé de redimensionner certains projets vu le nombre important de dossiers présentés et rendra son avis à la fin du mois de juillet.

Anne-Solveig Malmasson

La société de développement agricole du Maroc (Sodea) et la Société de gestion des terres agricoles (Sogeta) viennent d’achever la deuxième phase de présélection des candidats pour l’exploitation sous forme de partenariat public-privé de 38?731 ha de terres agricoles, dont 5?800 ha sont déjà plantés. Pour rappel, les futurs adjudicataires ne seront pas propriétaires des terres, mais locataires pour une période allant de dix-sept à quarante ans.

En 2005, la première tranche de cession des terres avait concerné 54?791 ha, mais seulement 44?000 ha avaient été attribués (cf. fld magazine de novembre 2005). A ce jour, à l’occasion de la cession de la deuxième tranche, pour chaque projet, trois candidats ont été sélectionnés (pour en savoir plus, cliquez sur fldhebdo.fr). Les offres sont réparties en trois catégories?: semences (27 candidats), filières agricoles (57 candidats) et les petits et moyens projets (92 candidats).

Parmi les dossiers présélectionnés – en ce qui concerne les projets semences et les grands projets filière (oléicole et agrumicole) – se retrouvent le Fonds d’investissement saoudien Asma Invest, le groupe immobilier Al Qudra, le maire d’Agadir?: Tariq Kabbage, un groupe spécialisé dans la commercialisation d’engrais (Charaf Corporation), ou encore Azura (Disma International-Maraissa).

Quant aux projets semences, deux grands groupes français font partie de la liste?: Euralis et Deprez, associés respectivement à Harrouche Younathan et Essakali-Santander, mais aussi l’un des grands groupes espagnols agroalimentaires Conserves de Meknès et un groupe américain partenaire d’opérateurs marocains spécialisé dans la semence comme Sofrancoma.

Vu le nombre important de dossiers présentés, la commission a décidé de redimensionner certains des projets pour augmenter le nombre d’adjudicataires. Ainsi, pour les semences, les projets passeraient de cinq à onze et les grands projets doubleraient de dix-neuf à trente-huit.

Au sujet des moyens et petits projets, un appel d’offres sera lancé dans les tout prochains mois. Pour l’heure, les postulants peuvent consulter les projets sur le site du ministère de l’Agriculture?: www.agripartenariat.ma

Ils auront un mois pour présenter un projet d’investissement concret, afin que la commission désigne les meilleurs dossiers. Les adjudicataires seront connus à la fin du mois de juillet.

Au total, la Sodea-Sogeta, pour cette deuxième cession des terres, prévoit 525 millions d’euros d’investissement et la création de 20?000 emplois. A l’avenir, le ministre de l’Agriculture marocain a annoncé sa décision d’ouvrir quelque 700?000 ha à ce type de partenariat public-privé à hauteur de 70?000 ha par an.
Original source: FLD Hebdo
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment