Sierra Leone : l’Onu souhaite un renforcement de la protection des droits fonciers des populations

TWITTER
FACEBOOK
M. Baskut Tuncak dénonce la faible protection des droits fonciers des communautés locales face aux multinationales dont la société luxembourgeoise Socfin.
Agence Ecofin | 28 août 2017

Sierra Leone : l’Onu souhaite un renforcement de la protection des droits fonciers des populations

(Agence Ecofin) -- Lors d’une conférence de presse donnée au terme d’une mission de deux semaines qu’il a effectuée en Sierra Leone, un expert de l’Onu, M. Baskut Tuncak (photo), a dénoncé la faible protection des droits fonciers des populations indigènes face aux multinationales. En ligne de mire, la société luxembourgeoise Socfin, active dans l’exploitation de plantations de palmiers à huile.

Rappelant les « nombreuses allégations d'appropriation de terre par Socfin », l’expert a notamment déclaré à l’AFP que pendant sa visite « il est également apparu clairement que le gouvernement doit accorder une plus grande attention aux problèmes des mines, artisanales ou industrielles » avant d’exprimer sa « sérieuse inquiétude quant à l'accès à la justice des personnes et des communautés pour défendre leurs droits et obtenir des réparations ».

Comme début de solution, M. Tuncak a recommandé « une plus grande transparence sur les contrats passés entre les autorités et les groupes industriels exploitant les terres».
Original source: Agence Ecofin
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment