Header-farmlandgrab-en3
Icon-globe   Icon-fb   Icon-twitter   Icon-rss  
Home About events Gallery Publish
Subscribe
Help

Who's involved?

Archives

Languages

Special content

Fin de la tranquillité de la SOCFIN au Luxembourg…
Published: 14 Jun 2017
Posted in:  Belgium | Luxembourg | SOCFIN
Comments (0) Print Email this

Les actionnaires de Socfin ont été obligés de franchir les corps pour pénétrer dans l’hôtel
Infogreen avec SOS Faim | 14 juin 2017

Fin de la tranquillité de la SOCFIN au Luxembourg…

Face aux violations répétées des droits de l’homme et à une dégradation de l’environnement continue dans les régions où sont situées ses plantations, la société SOCFIN, dont le siège est basé depuis 1959 au Luxembourg, inspire une mobilisation de plus en plus intense et organisée, qui s’est traduite, le mercredi 31 mai à Luxembourg, par une action très médiatisée.

Pour la seconde année, les ONG FIAN et ReAct de Bruxelles et Paris sont venues en renfort de SOS Faim qui avait inauguré il y a trois ans la mobilisation devant l’assemblée générale de la multinationale. Afin de dénoncer l’intransigeance et l’impunité de SOCFIN et dans le but d’appeler ses actionnaires à réagir, des activistes habillés de combinaisons blanches et portant les empreintes rouges de chaussures symbolisant le piétinement des droits, se sont allongés devant l’entrée de l’hôtel où se réunissaient les actionnaires. L’un d’eux a entonné une sonnerie aux morts sur sa trompette. Obligés de franchir les corps pour pénétrer dans l’hôtel, les actionnaires étaient entourés de banderoles d’interpellation : « actionnaires, vous pouvez exiger du groupe : le respect des droits des communautés, de cesser les intimidations envers la société civile ».

Pendant ce temps, à l’intérieur de l’hôtel, certains activistes devenus actionnaires afin de pouvoir participer aux AG, prenaient la parole… sans obtenir de réponse de la part de la direction.

Un fait est sûr, tandis qu’une Alliance transnationale des riverains de la SOCFIN s’est créée, rassemblant des paysans du Sierra Leone jusqu’au Cambodge, le paisible pays d’accueil du siège qu’est le Luxembourg ne restera plus aveugle ni muet face à la gravité des faits qui sont reprochés à la SOCFIN !

Communiqué par SOS Faim
Source: Infogreen



Post a comment
Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment

Women in Africa launch petition to stop all forms of abuse against women in oil palm plantations. Please sign 


Who's involved?


Languages



Archives