Des malfaçons de SOCAPALM sur le terrain, au delà des beaux discours de façade

Medium_2
Alinéa H du bail emphythéotique SOCAPALM : "Ne pas replanter sur les superficies de 250 ha..." (Photo : SYNAPARCAM)
SYNAPARCAM | 31 août 2023

Des malfaçons de SOCAPALM sur le terrain, au delà des beaux discours de façade

(extrait)

"Différentes allégations formulées par SYNAPARCAM ont été l’objet d’investigations conduites par EF sur le terrain au sein de la plantation SOCAPALM de Dibombari. EF a demandé l’avis de l’association sur ses observations et recommandations formulées dans son rapport. Cela a conduit SYNAPARCAM a réalisé une descente supplémentaire dans un échantillon représentatif de villages de la zone, au regard des problèmes mis en exergue, ceci en vue de motiver au mieux ses points de vue.

Notre avis n’est pas que les populations reconnaissent d’une manière générale de quelconques améliorations apportées par SOCAPALM dans leurs conditions de vie. Au contraire, le sentiment général des communautés est que SOCAPALM donne plutôt dans des mesures d’amélioration essentiellem6ent  cosmétiques, tout en freinant des quatre fers pour les problèmes véritables et cruciaux qui lui sont posés. La logique de profits dans les moindres compartiments est celle qui prévaut pour l’entreprise, tandis que la prétendue RSE mise en œuvre n’est véritablement que de façade, contournant systématiquement les problèmes vitaux que posent les communautés. Les contradicteurs de l’agro - industrie tels que SYNAPARCAM sont systématiquement mis de côté dans les réunions organisées avec les communautés tels que cela a été le cas pour les équipes RSPO à un moment donné. SOCAPALM essaie de se constituer des complicités locales moyennant de petits marchés octroyés, afin de museler et mettre sous cloche la vérité. Il n’est que de regarder les débuts de revendications de l’association en 2009, et les tout maigres résultats obtenus à ce jour, sans compter que des plaidoyers divers avaient déjà été engagés dans ce sens plusieurs années avant 2009.

Des points importants du bail emphytéotique sont allègrement « bondis » tels que l’alinéa 6 – H pour les superficies à libérer lors des replantations, ou encore le 8 – 4 – 2 pour la continuation des missions d’ordre public (santé, écoles, logements) : Où en t – on à ce jour ?

SYNAPARCAM relève le point mentionné par EF de SOCFIN, qui « s’engagerait à développer un plan d’action pour répondre de manière crédible à toutes les allégations qui sont étayées par des preuves ».

Il est souhaitable que EF qui a réalisé des vérifications sur le terrain, se mette également à contribution pour le suivi effectif des engagements dudit plan d’action à prendre, et surtout pour son implémentation effective et correcte sur le terrain."

Rapport complet (PDF)

  • Who's involved?

    Whos Involved?


  • 14 Jun 2024 - US theatres & online
    Public release of "The Grab"
  • Languages



    Special content



    Archives


    Latest posts