Côte d'Ivoire

Interview - Lucie Tétégan, présidente de l’ADEPA

En même temps qu’on parle de l’accaparement des terres, c’est important de parler de l’accaparement des eaux parce que les eaux sont situées sur des territoires. Des pêcheurs vivent sur ces terres et leur milieu de travail, ce sont les eaux. Dans ces eaux, il y a des conflits.