Le Maroc a récemment annoncé son intention de louer 116 fermes à des investisseurs privés, pour tenter d'accroître l'efficacité et la productivité dans des secteurs agricoles clés.