Logo-text

Les cartels mexicains se lancent dans le trafic de citrons

En 2013 déjà, les agriculteurs locaux ont créé le premier mouvement d'auto-défense du Mexique, destiné à lutter contre le vol de terres, les enlèvements, et l'extorsion pratiqués par les cartels. | Marian Florinel Condruz via Pexels
Slate | 24 octobre 2023

Les cartels mexicains se lancent dans le trafic de citrons

Repéré par Bénédicte Le Gall

Menacés, volés, et injustement extorqués par les groupes criminels, les agriculteurs du sud du pays affichent un ras-le-bol général.

Après les drogues, le célèbre cartel mexicain de Jalisco Nouvelle Génération étend ses activités à une nouvelle marchandise pour le moins surprenante: le citron. L'unité qui s'y consacre a un nom, «Fuerzas Especiales Limón» («Forces spéciales du citron»), et même un logo: un citron jaune avec une tête de mort et deux fusils de chasse croisés en arrière-plan.

Le Mexique est le deuxième exportateur de citron au monde, avec 900.000 tonnes par an, dont 90% sont envoyées en direction des États-Unis. Cette industrie constitue même l'un des principaux moteurs économiques de l'État du Michoacán, situé dans le sud du pays, indique Vice.

Nacen las "Fuerzas Especiales Limones", nuevo brazo armado del Cártel Jalisco Nueva Generación (CJNG) en Michoacán https://t.co/9TdTGD7kjx pic.twitter.com/58UA6ou6Bl
— Blog del Narco México (@blogdelnarcomex) September 9, 2023

Flairant un business fructueux, l'organisation criminelle n'a pas tardé à mettre la main dessus. Elle limite les récoltes afin de mieux manipuler les prix, et exige un pourcentage sur les bénéfices des agriculteurs. Ceux qui ne se plient pas aux exigences du cartel sont menacés de mort.

Compenser les extorsions

En juillet 2023, certains s'y risquent: des agriculteurs du Michoacán se mettent en grève pour dénoncer le niveau de taxation illégal appliqué sur leur production. La plupart d'entre eux ont repris la récolte des citrons au début du mois d'octobre, mais ont augmenté le prix de vente de 30% pour compenser les frais d'extorsion. Le prix au kilo du citron vert est passé de 30 pesos (1,56 euro) à 45 pesos (environ 2,33 euros) en septembre 2023.

D'autres fruits sont soumis à cette taxe injuste, notamment les avocats, dont la masse totale exportée chaque année vers les États-Unis frôle le million de tonnes, pour un montant estimé à 2,4 milliards de dollars (2,26 milliards d'euros).

En 2013 déjà, après plusieurs années de domination du cartel Los Caballeros Templarios («Les Templiers»), les agriculteurs locaux, menés par Hipólito Mora, s'étaient insurgés. Ensemble, ils ont créé le premier mouvement d'auto-défense du Mexique, destiné à lutter contre le vol de terres, les enlèvements, et l'extorsion pratiqués par les cartels.

Mais en juin 2023, le chef du groupe d'auto-défense avait reçu plusieurs balles avant d'être brûlé vif. Le combat n'est pas fini pour autant: son frère a promis de continuer, en son nom, à se battre contre le crime organisé qui fait rage dans la région.

Who's involved?

Who's involved?


  • 13 May 2024 - Washington DC
    World Bank Land Conference 2024
  • Languages



    Special content



    Archives




    Latest posts