Logo-text

RDC : C'est presque la guerre à Lokutu selon RIAO

Congo au jour le jour | 12-02-2023

C'est presque la guerre à Lokutu selon RIAO

La situation sécuritaire se dégrade par moment à Basoko après l'incendie provoqué dans le petit marché du port de Lokutu. Selon des témoignages locaux, la société PHC a utilisé un groupe de jeunes de Bandu pour détruire le marché. L'organisation de défense des droits humains RIAO-RDC affirme s'être entretenue par téléphone avec le chef présumé du groupe Bandu, nommé Clovis Mbula Isononi, qui aurait assuré qu'effectivement le responsable du corps de sécurité de la monoculture de palmiers a mis à sa disposition une somme d'argent importante pour brûler ledit marché. La PHC soupçonne que les voleurs des pièces de l'usine, carburant, huile et autres se camouflent dans ce petit marché, selon le coordonnateur de RIAO Jean François Mombia.
 
Le leader des jeunes de Bandu Clovis Mbula a été arrêté aujourd'hui et emmené presque nu à la prison de Basoko Ville. RIAO-RDC tente de calmer la colère de la population mais assure que la tension est très forte et qu'une autre compagnie militaire a été envoyée de Yangambi pour contrôler la population. Les balles retentissent depuis le matin jusqu'à présent et toutes les populations (hommes, femmes, enfants, vieillards... ont fui dans la jungle et restent exposés à tous les dangers.

Les agitations se font sentir sur tout le territoire de Basoko. Les jeunes de Basoko Ville se sont révoltés hier après l'arrivée du cadavre de Kisbau, mort à Kisangani. Les jeunes soupçonnent que la voix qui revendiquait les droits des indigènes a été assassinée.

--

Media Congo | 09 février 2023

 
Les activités commerciales ont repris depuis le 05 février au petit marché de la société PHC, à Lokutu, dans le territoire de Basoko (Tshopo). Ce, après des vives tensions le 31 janvier dernier occasionnés par des jeunes de Bandu qui ont incendié le petit marché du port de la société PHC à Lokutu, cité située à 255 km au nord-ouest de Kisangani, en aval du fleuve Congo.
 
Selon la société civile locale, ce groupe de jeunes réclamaient la délocalisation de ce petit marché vers Bandu, pour, selon eux permettre aux bateaux et autres engins de ladite société d’accoster et sécuriser leurs biens.
 
D'autres sources parlent aussi d'un conflit intercommunautaire entre les habitants de Bandu et des villages environnants où chaque localité réclame sa part à la société de Plantations et Huileries du Congo (PHC).
 
Pour sa part, la PHC appelle la communauté de Lokutu à cultiver la paix et à travailler en étroite collaboration pour le développement du pays.
 
Le comité de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) a déjà commencé l’identification des victimes qui ont perdu leurs marchandises dans l’incendie afin de transmettre une liste à la hiérarchie.
 
Signalons que quelques commerçants ont démarré la construction des hangars incendiés pour y installer leurs marchandises.
 
Fidèle Mamba (Correspondant à Kisangani)
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net

Who's involved?

Who's involved?


  • 13 May 2024 - Washington DC
    World Bank Land Conference 2024
  • Languages



    Special content



    Archives




    Latest posts