Logo-text

Maloi : Lutte contre l’accaparement des terres et des conflits fonciers à Siby

Koulouba.com 27/11/2022

Lutte contre l’accaparement des terres et des conflits fonciers à Siby : 19 villages reçoivent la décision de création des Commissions Foncières Villageoises

Dans le cadre de l’appui à la sécurisation de la Tenure foncière et forestière des communautés par les commissions foncières et villageoises au Mali afin qu’elles aient accès à la justice, l’Union des Associations et des Coordinations d’Associations pour le Développement et la Défense des Droits des Démunis (UACDDDD), en tandem avec la Coalition nationale des organisations paysannes (CNOP), a procédé, le vendredi 18 novembre 2022 à Siby, à la remise solennelle des décisions de création des Commissions Foncières Villageoises de la commune rurale de Siby. Le sous préfet de Siby, Mme Touré Elisabeth Tewa Moussatembedouso, a remis les documents aux représentants des 19 villages de Siby concernés. Il s’agit de Faraguèro, Kaka, Kalagué, Niambali, Saguèlé, Sélékegny, Djolibani, Djoulafoundo, Dogoro, Guéna, Kalassa, Karamokola, Kéniero, Komafara, Nana- Keniéba, Siby, Tabou, Ténéya et Congola. Etaient présents, le secrétaire général de l’UACDDDD, Massa Koné ; le Maire de Siby, Daouda Kéita ; le représentant du chef de village de Siby, Bakara Camara.

Selon le préfet de Siby, c’est un motif de satisfaction pour lui en tant que représentant de l’État, de voir une loi gouvernementale appliquée sur le terrain, surtout en présence des représentants des villages concernés. De l’avis de Touré Elisabeth Tewa Moussatembedouso, la sécurisation des terres agricoles est une impérieuse nécessité au Mali en général et particulièrement dans la commune rurale de Siby, située en zone péri-urbaine de Bamako, donc en proie à une grande pression pour l’exploitation de ses terres, et exposée à la spéculation foncière.

C’est le lieu pour moi, a souligné le préfet Touré, de remercier et de rendre un vibrant hommage à ces organisations faitières bienfaitrices, particulièrement l’UACDDDD, qui accompagnent le gouvernement dans la mise en œuvre de la loi sur le foncier agricole. « C’est grâce à vous, UACDDDD, que les 19 villages de la commune rurale de Siby ont pu élaborer leur convention locale de gestion des ressources naturelles après la création de leurs Commissions Foncières Villageoises (COFOV) suivant un processus interactif en 10 étapes. Cette bonne collaboration avec l’UACDDDD ne date pas d’aujourd’hui à Siby, et il est de mon devoir, en ce lieu précis et à l’occasion, de saluer et d’encourager vivement le partenariat, au bonheur des communautés de la commune », a fait savoir le préfet.

A travers ce processus interactif, poursuit Touré Elisabeth, les communautés ont été sensibilisées sur leurs droits coutumiers fonciers. Avec la tenue de plusieurs rencontres et l’institution d’espaces d’échanges, vous avez mis en confiance l’administration et les communautés villageoises, toute chose qui a contribué à une prise de conscience face au réel danger de la spéculation foncière dans la commune.

« Saisissez cette occasion que vous offre la loi sur le foncier agricole d’Avril 2017 et le décret d’application du 04 Avril 2018 pour mieux sécuriser vos ressources naturelles et gérer les conflits fonciers dans vos villages respectifs. Donc une difficile et lourde tâche vous est confiée ; cela vous oblige d’être à l’écoute de vos communautés, de faire preuve de patience dans l’équité, la légalité et l’abnégation. Je suis confiante, quant à moi, avec la sagesse que vous avez, que vous saurez lever ce défi nécessaire pour restaurer la paix et la quiétude dans vos différents villages. Je vous invite à resserrer les liens de parenté et de bon voisinage qui vous lient pour une meilleure sécurisation de vos terres au profit d’un développement cohérent de la commune. Pour terminer, messieurs les chefs de villages, comprenez que ces décisions de création des COFOV que vous allez recevoir ne sont que des documents juridiques. Il vous revient donc de les mettre en valeur en les rendant fonctionnelles et efficaces pour être saisies par les populations en cas de besoin », a indiqué le préfet à l’endroit des représentants des 19 villages.

Dans la même dynamique, le Maire de Siby, ainsi que les bénéficiaires, ont salué l’UACDDDD et ses partenaires pour leur engagement aux côtés d’eux pour les aider à mettre fin à des conflits fonciers, c’est-à-dire les régler à l’amiable.

Massa Koné, secrétaire général de l’UACDDDD, a souligné que la démocratie ne saurait être une réalité au Mali tant que les gens ne sont pas mis dans leurs droits. « Nous saluons tous nos partenaires et nos experts, ONG, pour leur implication en vue d’avoir une politique foncière agricole digne de ce nom dont la mise en œuvre est la loi foncière agricole. Cette activité rentre dans ce cadre. Nous saluons la commune du Manden, les participants pour leur disponibilité aux formations. Ces documents vont donner du travail aux chefs de villages, à leurs conseillers et aux Commissions Foncières Villageoises (COFOV). Après ce jour, on ne doit plus dire que c’est l’Etat, les plus riches sont venus prendre nos terres. On ne doit plus dire dans un village qu’un individu se lève et vend la terre n’importe comment. Vous êtes engagés par l’Etat pour veiller sur vos terres pour éviter des conflits », a conclu Massa Koné.

Hadama B. FOFANA

Le Républicain

Who's involved?

Who's involved?


  • 31 Jan 2023 - Online
    Occupation of territories by foreign companies: impacts on local populations
    Large_en-lancement-31_01
    31 Jan 2023 - online
    Ocupação de territórios por empresas estrangeiras: impactos sobre as populações locais
    Large_pt-lancement-31_01_2023
  • Languages



    Special content



    Archives




    Latest posts