Logo-text

Terres agricoles : des syndicats dénoncent la stratégie de Colruyt

Des tracteurs ont investi le parking du magasin Colruyt d’Ath ce mardi avant-midi. La Fugea dénonce la politique du puissant groupe Colruyt. Image : L’Avenir – J.B. 
 

 
L'Avenir.net  20-09-2022

Terres agricoles : des syndicats dénoncent la stratégie de Colruyt

Des syndicats agricoles dénoncent la « stratégie d’accaparement des terres » menée par le puissant groupe Colruyt.

Des syndicats agricoles (FUGEA et Boerenforum) et leurs soutiens (Réseau de Soutien à l’Agriculture Paysanne) ont mené, ce mardi avant-midi, une action de sensibilisation auprès des consommateurs dans divers points de vente de Colruyt, "face au refus du groupe de revoir sa stratégie d’achat de terres agricoles". Selon la Fugea, l’action a été menée dans une cinquantaine d’enseignes, dans tout le pays.

Ce fut notamment le cas à Ath (chaussée de Bruxelles), ce mardi avant-midi où des agriculteurs se sont rassemblés avec quelques tracteurs, en expliquant le motif de leur action aux clients.

"Cette action a pour but de dénoncer le rôle de l’enseigne dans l’accaparement des terres" indique la Fugea (Fédération Unie de Groupements d’Éleveurs et d’Agriculteurs). "Les terres agricoles ne sont pas un supermarché et Colruyt n’a pas à investir ce maillon de la production!"

Pas de baux, mais des contrats

Selon l’organisation, Colruyt aurait déjà acquis plus de 175ha de terres agricoles et de pâturages ces dernières années via Colim, sa société immobilière.

"Par ailleurs, il évite soigneusement les baux à ferme en mettant en place des contrats dont on ne connaît pas les conditions. Déjà dénoncé lors de la journée des luttes paysannes, le 15 avril dernier pour sa participation au marché du foncier, Colruyt Group se veut rassurant en affirmant ne “pas travailler de manière agressive [sur le marché”. Sur le terrain, le ressenti du secteur est bien différent."

Hausse des prix

La Fugea répercute des témoignages de plusieurs agriculteurs, comme Nicolas dans le Hainaut. "J’ai voulu acheter des terres que j’exploitais déjà, mais Colruyt a proposé quatre fois le prix du marché au propriétaire. Impossible pour moi de m’aligner."

Pour la Fugea, la stratégie de Colruyt mène clairement à une hausse des prix.

"Le prix moyen à l’hectare a le plus augmenté dans le Hainaut, en pourcentage, au cours du premier semestre de 2021. Conséquences directes pour le secteur: un renouvellement des générations rendu quasi impossible et une perte de résilience du territoire."

"À cela vient désormais s’ajouter la volonté de l’enseigne de grande distribution de se profiler comme agriculteur et, par conséquent, de pouvoir bénéficier des aides de la Politique Agricole Commune."

"Cette révélation, publiée dans les revues Tchak! et Apache, attise davantage encore les craintes des organisations paysannes et de leurs alliés."

Who's involved?

Who's involved?


  • 30 Nov 2022 - Online
    Lula vs Land grabs
  • Languages



    Special content



    Archives




    Latest posts