Logo-text

Colruyt accusée d'accaparer les terres agricoles au détriment des fermes familiales

RTBF | 16 avr. 2022

Colruyt accusée d'accaparer les terres agricoles au détriment des fermes familiales

Par Françoise Berlaimont

La chaîne de supermarchés Colruyt a acheté ces dernières années plus de 175 hectares de terres agricoles et de prairies.  Ces terres sont principalement situées dans le Hainaut et à proximité du siège social à Hal.  Les investisseurs comme Colruyt peuvent se permettre d'offrir plus d'argent, ce qui pousse les prix des terres à la hausse. Les organisations agricoles s'en inquiètent, considérant ces achats comme un symbole de l’accaparement des terres en Belgique. Elles ont manifesté ce vendredi matin à Hal, devant le siège du groupe.

Les agriculteurs très inquiets

Nicolas, agriculteur, est en tête de la manifestation. Il a voulu racheter les terres qu'il louait : "Colruyt a proposé plus, j'ai mis le double du prix, Colruyt a proposé 3 fois le prix, puis 4 fois". Pour le président du syndicat FUGEA, Philippe Duvivier, c'est surtout le contrat que l'entreprise impose aux paysans qui pose problème : "Colruyt ne doit pas jouer avec la terre car c'est notre outil de production, notre outil de travail. Ce que ce groupe veut, c'est de nous imposer ce que l'on doit planter ou expérimenter et ça, pour nous, c'est inadmissible.".

"Nous comprenons leur inquiétude", répond Jean-Christophe Burlet, directeur régional de Colruyt Group, "mais nous voulons les rassurer. Il n'est pas question de devenir de gros propriétaires de terres agricoles mais d'établir une collaboration entre Colruyt et les agriculteurs avec un contrat ouvert et transparent." Le groupe Colruyt veut mettre au diapason son expertise des désirs du client et les compétences des agriculteurs. Six cents fermes travaillent déjà pour Colruyt.



L'attraction pour le Hainaut

La chaîne de supermarchés possède plus de 200 hectares de terres cultivables, dont plus de 30 hectares sont adjacents aux centres de distribution de Hal (Brabant flamand) et Lessines (Hainaut). Plus de la moitié des terres agricoles acquises par Colruyt à la campagne sont situées de part et autre de la frontière linguistique.  

Les champs et les prairies sont regroupés autour du centre de distribution de Lessines que Colruyt utilise pour les produits à rotation rapide. Les terrains sont principalement au sud de Renaix, à Frasnes-les-Anvaing, Leuze-en-Hainaut et  Ath, et en moindre mesure, à Silly, Brugelette et Ecaussines. Colruyt veut vendre dans ses propres magasins les produits cultivés sur ses propres terres agricoles.

Au cours du premier semestre de 2021, le prix des terres agricoles a connu la plus forte augmentation depuis 5 ans. Le prix moyen à l’hectare a le plus augmenté dans le Hainaut, en pourcentage. Néanmoins, le prix moyen à l’hectare dans le Hainaut est resté le deuxième plus bas par rapport aux autres provinces belges. En moyenne, un hectare de terre agricole dans le Hainaut coûte 34.828 euros. En Flandre occidentale et à Anvers, c’est plus de deux fois plus.

Une production alimentaire locale "confisquée"

La revue indépendante flamande "Apache" a mené son enquête. La Belgique est un pays densément peuplé et urbanisé avec des terres agricoles " rares " et qui entrent en concurrence avec d’autres types d’utilisation, telles que l’élevage de chevaux ou le jardinage. "L’arrivée d’un groupe agro-industriel financier fort comme Colruyt sur le marché foncier belge va aggraver la situation. Chaque parcelle que Colruyt achète pour installer des ouvriers agricoles est une terre qui sera enlevée aux fermes familiales belges ", affirment les organisations militantes.

Selon la Fédération wallonne de l'Agriculture, il y a " suffisamment d’agriculteurs motivés en Belgique qui respectent les normes juridiques et veulent conclure des partenariats équilibrés, afin de ne pas se retrouver avec un modèle agricole qui sape le principe d’indépendance et d’autonomie décisionnelle auquel tout travailleur indépendant, et dans ce cas chaque agriculteur, devrait avoir droit ".
  • Icon-world  RTBF
  • 16 Apr 2022

Who's involved?

Who's involved?


  • 06 Dec 2022 - Online
    Reclaiming Our Stories
  • Languages



    Special content



    Archives




    Latest posts