Logo-text

Madagascar: 3000 personnes se cachent dans la forêt à cause d'un litige foncier

Collectif | 25-2-2022

MAMPIKONY / RÉGION SOFIA : PRÈS DE 3000 PERSONNES EN FUITE SE CACHENT DANS LA FORÊT, 39 PERSONNES EN MANDAT DE DÉPÔT A CAUSE D’UN LITIGE FONCIER

Résumé :

Les habitants de 10 Fokontany des Districts de Mampikony et de Port-Bergé défendent leurs droits fonciers face à la Société COTONA REAL ESTATE (Groupe SOCOTA), qui dit avoir obtenu des titres fonciers sur des terrains titrés au nom d’un colon, et expulse les habitants qui ont cultivé ces terrains depuis la période coloniale. Les services fonciers déconcentrés refusent de transmettre à la Justice les dossiers relatifs à l’acquisition des titres par l’entreprise. Le Président de la République de Madagascar avait promis aux communautés locales qu’il leur attribuerait ces terrains dès son élection.

Télécharger le document collectif signé par 30 organisations de la société civile : http://farmlandgrab.org/uploads/attachment/Mampikony_FR_25022022_cor.pdf

Who's involved?

Who's involved?


Languages



Special content



Archives




Latest posts