Adenia Partners acquiert une part majoritaire dans une entreprise floricole au Kenya

TWITTER
FACEBOOK
Red Lands Roses est dirigée par M et Mme Spindler
Agence Ecofin | 13 octobre 2021
 
Adenia Partners acquiert une part majoritaire dans une entreprise floricole au Kenya

(Agence Ecofin) - Dans le cadre de son quatrième investissement de l’année, la firme de private equity, Adenia, s’est engagée aux côtés de Red Lands Roses qui, établi au Kenya, produit 16 millions de tiges de roses par an et exporte sa production en Europe.

Adenia Partners, une société de gestion de fonds de capital-investissement axée sur l’Afrique est annoncée au Kenya dans l’industrie floricole. La firme d’investissement a acquis une part majoritaire au capital d’Altilands SA, la société qui contrôle le producteur kényan de roses haut de gamme, Red Lands Roses. L’opération marque le cinquième investissement d’Adenia au Kenya.

Le producteur de rosiers en spray qui dessert essentiellement les marchés de la Russie, de l'Europe orientale et centrale va collaborer avec Adenia pour accélérer son expansion à travers l’acquisition de 20 hectares supplémentaires pour ses cultures et l’agrandissement de son équipe de travail à près de 750 personnes, d’ici les deux prochaines années. « Nous sommes ravis de nous associer et de contribuer à la croissance de Red Lands Roses. Nous travaillerons en collaboration avec la direction pour renforcer les bases solides de la société », a fait savoir Martha Osier, associée chez Adenia Partners.

Depuis l’entame de l’année, la société a déjà réalisé trois investissements en Afrique, dans le secteur des tours de télécommunications (Eastcastle Infrastructure), dans une société de distribution d’équipements électriques en Afrique du Sud, et au sein de l’entreprise kényane Africa Biosystems Limited (ABL), engagée dans la fourniture d'équipements et de consommables pour les sciences de la vie.

La firme établie en 2002 et qui a levé à ce jour, près de 500 millions $ via 4 fonds prépare selon plusieurs médias, le lancement d’un cinquième véhicule d’investissement axé sur l’Afrique.

Chamberline Moko
Original source: Agence Ecofin
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment