Bilan de la ruée vers les terres à l'échelle mondiale

TWITTER
FACEBOOK
Land Matrix Initiative | 28 septembre 2021

Bilan de la ruée vers les terres à l'échelle mondiale

Résumé en français (PDF)

Plus de 10 ans après la montée en flèche des acquisitions de terres à grande échelle dans les pays en développement à la suite de la flambée des prix des produits agricoles de base  à  la  fin  des  années  2000,  l’initiative  Land  Matrix  a dressé le bilan de la « ruée mondiale vers les terres » et de ses impacts socio-économiques et environnementaux. Nos  résultats s’appuient sur les éléments contenus dans la base de données de la Land Matrix ainsi que sur une revue de la littérature afin d’analyser et de mieux comprendre les effets très divers des acquisitions de terres à grande échelle.

Les résultats de notre examen et des analyses complémentaires  sont  peu  réjouissants  et  en  partie  alarmants.  Le  respect  des  principes  relatifs  à  la  conduite  responsable  des  entreprises  est  rare,  tandis  que  la consultation  insuffisante  des  communautés  affectées est monnaie courante. La perte non consensuelle et non compensée de terres ne s’accompagne souvent que de  faibles  avantages  socio-économiques  -  qu’il  s’agisse d’emplois, de retombées positives en termes de productivité ou  d’infrastructures.  Le  maintien  du  statu  quo  continue de  détruire  les  forêts  tropicales,  les  habitats  naturels  et  la biodiversité sur les frontières agricoles de l’Amazonie, de l’Asie du Sud-Est et du bassin du Congo. Bien que des progrès aient été réalisés en matière de gouvernance foncière, le défaut de mise en œuvre des politiques dans ce domaine est évident. Cette tendance apparaît particulièrement dans notre  évaluation  de  l’application  des  Directives  volontaires  pour  une  gouvernance  responsable  des  régimes  fonciers applicables  aux  terres,  aux  pêches  et  aux  forêts  dans  le  contexte de la sécurité alimentaire nationale (ci-après les directives  volontaires  sur  les  régimes  fonciers)  et  de  la  transparence des acquisitions foncières.

Bien  que  la  communauté  du  développement  ait  des points de vue différents sur les modèles souhaitables ou réalisables en matière de développement rural et sur lesinstruments, les politiques et les priorités nécessaires pour atteindre ce dernier de manière durable - des points de vue qui sont exprimés au sein de l’initiative Land Matrix et repris  à  leur  compte  par  les  auteurs  de  ce  rapport,  sur  la  base des preuves que nous avons recueillies - nous sommes parvenus à un consensus sur le fait que, dans l’ensemble, les acquisitions de terres à grande échelle n’ont pas tenu leurs promesses en matière de développement rural.

Alors  que  la  mise  en  œuvre  des  acquisitions  de  terres à grande échelle continue de représenter une menace importante  pour  les  moyens  d’existence  des  populations rurales et les habitats naturels, une action rapide et décisive est nécessaire pour les protéger. Pour remédier aux lacunes des acquisitions de terres à grande échelle à ce jour, nous recommandons des changements en termes de politiques dans cinq domaines prioritaires.

Lire la suite: https://landmatrix.org/documents/116/Land_Matrix_Analytical_Report_III_Exec_Summary_French.pdf
Original source: Land Matrix
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment