La loi contre l’accaparement des terres au Sénat en novembre

TWITTER
FACEBOOK
La France Agricole 24.09.21

La loi contre l’accaparement des terres au Sénat en novembre

La proposition de loi du député Jean-Bernard Sempastous instaurant un nouveau contrôle des parts sociales pour lutter contre l’accaparement des terres sera examinée au Sénat en novembre. C’est le ministre de l’Agriculture qui l’a annoncé.

« Même si vous êtes beaucoup, je vous fais confiance. J’espère bien qu’elle arrivera au mois de novembre au Sénat mais ça reste entre nous » : c’est par ces mots que Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture, a annoncé la date de l’examen par le Sénat de la proposition de loi du député Jean-Bernard Sempastous lors du congrès de la FNSEA à Niort le 23 septembre 2021.

Voté le 26 mai 2021 à l’Assemblée nationale, ce texte crée un nouveau contrôle des parts sociales, instruit par les Safer, pour lutter contre « l’accaparement des terres » via des structures sociétaires.

20 % des cessions de parts concernées par le contrôle

En juin, Jean-Bernard Sempastous expliquait dans nos colonnes vouloir avec ce dispositif « toucher les gros et ceux qui s’agrandissent ». Emmanuel Hyest, président de la FNSafer, avait aussi répondu sur le nouveau rôle qui serait confié aux Safer.

Ils estiment que 20 % des cessions de parts de sociétés civiles détenant ou exploitant du foncier agricole atteindraient le seuil de déclenchement du contrôle. Il restera à voir si le Sénat aura la volonté ou non d’étendre les champs de son contrôle ou d’en modifier les modalités.

Alexis Marcotte
Original source: La France Agricole
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment