Extractivism, exclusion and conflicts in Senegal’s agro-industrial transformation

TWITTER
FACEBOOK
The decommissioning of the Ndiael reserve has resulted in a long-term process of deterioration of pastoral land rights for the Fulani herders (Photo : GRAIN)

Taylor & Francis | 24 Jul 2020

Extractivism, exclusion and conflicts in Senegal’s agro-industrial transformation

Extractivisme, exclusion et conflits dans la transformation agro-industrielle au Sénégal

RÉSUMÉ
Au cours des deux dernières décennies, la promotion de l’agro-industrie est devenue un impératif de développement dominant sur le continent africain, ce qui a conduit à des efforts importants pour impliquer les acteurs du secteur privé. Cet article examine l’économie et l’écologie politiques de l’agro-industrie dans le delta du fleuve Sénégal, en mettant l’accent sur les réactions au niveau local aux initiatives sénégalaises visant à attirer les investisseurs étrangers dans l’agriculture nationale. L’argument soutenu est que le Sénégal assiste effectivement à l’émergence d’un modèle agro-extractiviste qui remplace les objectifs de développement antérieurs - tels que l’intégration des paysans dans l’économie nationale - avec le nouvel impératif d’intégration des territoires dans le capitalisme mondial. L’article présente des données empiriques sur les trois principales conséquences de la présence accrue de l’agro-industrie : un processus de transformation du régime foncier et des pratiques d’accès à la terre ; la fin du soutien public aux paysans ; et une marginalisation du pastoralisme intensifiée. L’héritage colonial et les rôles des résistances locales dans l’élaboration et la médiation de cette stratégie de développement sont également abordés.

Full article at https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/03056244.2020.1794661

Original source: Taylor & Francis
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment