Sime Darby au Liberia, c’est fini !

TWITTER
FACEBOOK
Agence Ecofin | 20 janvier 2020

Sime Darby au Liberia, c’est fini !

(Agence Ecofin) - C’est la fin d’une aventure qui aura duré près de 10 ans. Jeudi dernier, Sime Darby (SDP) a annoncé, un accord de vente et achat de sa filiale libérienne (Sime Darby Plantation Liberia-SDPL) à la Mano Palm Oil Industries Limited (MPOI), entité appartenant au fabricant local de produits de nettoyage MANCO pour 1 $ symbolique. Cette modique somme sera toutefois appuyée par un versement complémentaire basé sur l’évolution future des cours de l’huile de palme brute et la production d’huile de palme de SDPL en 2022.

« Le complément sera payable en versements trimestriels égaux sur une période de 8 ans à compter d’avril 2023 », indique Sime Darby dans un communiqué.

D’après Mohamad Helmy Othman, directeur général de SDP, ce désinvestissement est avant tout un moyen d’éviter de nouvelles déconvenues et permettra d’affecter les ressources financières à des projets à plus grande valeur ajoutée pour le groupe et ses actionnaires. Depuis sa création en 2009, SDPL qui a absorbé plus de 200 millions $ de la part de la société mère n’a jamais pu être profitable, accumulant des pertes opérationnelles d’environ 35 millions $ sur les deux dernières années.

Et si le groupe a entrepris des efforts d’amélioration de l’efficacité de ses opérations et de réduction de ses coûts, l’entreprise ne pouvait plus être durable sur le long terme, selon M. Helmy.

Concernant le potentiel de 220 000 hectares octroyés en vertu d’une concession de 63 ans, SDPL n’a pu planter que 10 300 hectares.

Espoir Olodo
Original source: Agence Ecofin
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment