Gabon : «Touche pas à ma terre» exige toujours la publication des 1534 titres fonciers de l’Etat

TWITTER
FACEBOOK
Gabon Media Time 21 novembre 2019

Gabon : «Touche pas à ma terre» exige toujours la publication des 1534 titres fonciers de l’Etat

Par Henriette Lembet

Après l’annulation du transfert des titres fonciers de l’Etat à la Caisse de dépôts et consignations (CDC) par le gouvernement ce mercredi 20 novembre 2019, le collectif « Touche pas à ma terre », initié par la société civile en tête de laquelle il y a, entre autres, Marc Ona Essangui, Francke Ndjimbi et Jean Valentin Leyama, tient mordicus sur la nécessité de publier la liste des 1534 titres fonciers de l’Etat.

Prenant acte de la décision du gouvernement qui, à travers un communiqué de presse, a annoncé l’annulation  « pure et simple (…) de sa décision de transférer à titre gracieux à la Caisse des dépôts et consignations (CDC) certains titres fonciers de l’Etat », les membres du mouvement citoyen « Touche pas à ma terre » exigent que  la liste intégrale des 1534 titres fonciers de l’Etat, fasse l’objet d’une publication officielle.

Ladite publication des titres en question doit se faire avec « leurs coordonnées géographiques et topographiques » précisent le communiqué des membres du collectif  « Touche pas à ma terre » datée de ce jeudi 21 novembre et signée du secrétaire exécutif de l’ONG Brainforest et de Jean Valentin Leyama, ancien directeur de cabinet adjoint d’Ali Bongo Ondimba.

Une exigence qui permettrait, selon  « Touche pas à ma terre », de  dissiper les soupçons d’accaparement des terres par un groupuscule comme sont victimes les populations de Marseille 2 et du Cap Santa Clara. Par ailleurs, les membres de ce mouvement de la société civile  « invitent les citoyens à la protection de nos terres, ainsi qu’à la défense du droit pour chacun d’avoir une propriété, tel que prévu par le Titre I de la Constitution, article premier alinéa 10 ».
Original source: Gabon Media Time
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment