Salaires impayés, licenciement massif : début de gestion difficile pour le Directeur de la SOGUIPAH

TWITTER
FACEBOOK
Michel Beimy DG Soguipah
Emergence Guinée | 5 mai 2019

Salaires impayés, licenciement massif : début de gestion difficile pour le  Directeur de la SOGUIPAH

La société guinéenne de palmier à l’huile et d’hévéa (SOGUIPAH) traverse en ce moment une situation difficile.

La gestion de son Directeur général est mise en cause par les travailleurs. D’après eux, l’exclusion et les nominations par affinité faisant la promotion de la médiocrité caractérisent cette gestion du nouveau patron des lieux.

En plus  du non payement des salaires qui semble  rythmer le fonctionnement de l’entreprise avec 3 mois d’arriérés de salaire pour les agents de maîtrise et les cadres,  s’ajoutent  ces licenciements massifs dont viennent d’être victimes certains travailleurs qui pourtant, apprend-on, ont été reconnus indisponibles pour des cas de maladies.

L’un des partants joint par notre rédaction témoigne :

« Ils ont fait un licenciement arbitraire orienté contre les jeunes cadres venant d’ailleurs. Ils disent que c’est à cause de notre absence et pourtant on a fourni tous les rapports médicaux. Mais Malgré tout ça, le DGA nous a dit que le DG lui a instruit de nous dire de rester chez nous et qu’ils vont gérer leur entreprise chez eux là-bas. On a travaillé plus de 13 ans à la SOGUIPAH et depuis 2014,  l’entreprise nous a demandé de lui accorder des avantages : location de véhicule. .. Ça fait 4ans et demi, ces dettes sont comptabilisées, j’en suis témoin par ce que c’est nous qui passions les écritures. Alors s’ils sont passés au licenciement, ils n’ont qu’à penser à payer nos droits. Mais nous licencier sans payer nos dettes et nos  indemnités, donc nous mettre comme ça à la porte, c’est ce qu’on ne comprend pas. »  S’est indigné cet employé en passe d’être remercié.

Par ailleurs toutes nos tentatives pour joindre le directeur général se sont avérées infructueuses. Chose qui n’est pas étonnant connaissant le caractère réservé et introverti de l’homme impulsif aux médias.

Lamine
Original source: Emergence Guinée
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment