Le producteur malaisien d’huile de palme Sime Darby veut quitter le Liberia, d’ici la fin 2019

TWITTER
FACEBOOK
Agence Ecofin | 02 septembre 2019

Le producteur malaisien d’huile de palme Sime Darby veut quitter le Liberia, d’ici la fin 2019

(Agence Ecofin) - Le groupe malaisien Sime Darby, qui dispose de la plus grande superficie mondiale plantée en palmiers à huile, compte quitter le Liberia, d’ici la fin de cette année. C’est ce que rapporte Reuters qui indique que l’entreprise a déjà engagé des discussions sur le sujet avec trois parties.

Alors qu’elle est présente depuis 2009 dans le pays, la compagnie peine en effet à tirer profit de ses investissements, en raison notamment de la lenteur de ses activités. Sur 220 000 hectares de palmeraies prévues, seulement 10 000 hectares ont été plantés jusqu’ici.

Selon Mohamad Helmy Basha, directeur général de Sime Darby, le groupe pourrait envisager, en dernière option, de retourner au gouvernement libérien sa concession si les négociations n’aboutissaient pas. 

Pour de nombreux observateurs, l’expérience du producteur malaisien pourrait servir de cas d’école pour de nombreuses compagnies qui voudraient répliquer, sur le continent africain, le modèle asiatique dominé par de vastes plantations pouvant atteindre les 100 000 hectares. 

En 2018, Sime Darby a enregistré une dépréciation de ses actifs de 27 millions $ au Liberia. 

Espoir Olodo
Original source: Agece Ecofin
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment