Sénégal : Les populations de Syer s’insurgent contre l’octroi de plus de 300 ha de leurs terres à des Indiens

TWITTER
FACEBOOK
DakarActu | 25 juillet 2019

Divergences autour du foncier : Les populations de Syer (Keur Momar Sarr) s’insurgent contre l’octroi de plus de 300 ha de leurs terres à des Indiens.

Depuis quelques jours, ce sont des interpellations, des alertes et même des concertations que les habitants de Syer (comme d’arrondissement de Keur Momar Sarr) et plus précisément dans la région de Louga ont entamées avec les autorités locales pour revoir les terrains qui sont en train d’être octroyés aux indiens.

Selon une des voix d’un des villages touchés et qui est membre actif du collectif mis en place contre leur dépossession, le maire est resté passif par rapport à leur interpellation. « Il s’agit d’un maire qui ne fait pas trop preuve de sensibilité par rapport aux préoccupations des villages environnants », s’offusque-t-il.

Dans ce même ordre d’idées, il est encore reproché à Sidy Dora Ka, le Maire de la commune, « de n’avoir pas réagi suite à leur sollicitation. En plus de cela, il privilégie SENEGINDIA au détriment de ces populations qui ont connu ces terres depuis plus de 100 ans. »

Selon une source du village de Tagar, « SENEGINDIA était dans la zone de Mbane, mais quelques temps après, ils ont commencé à aménager sur ces terres qu’ils ont obtenues avec l’aval des autorités communales sur plus de 300 ha. Ce qui est contre les intérêts des populations. Ces terres destinées initialement à l'agriculture, doivent faire l’objet de concertations préalables avec toutes les populations environnantes... »
Original source: Dakar Actu
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment