Bruxelles, des organisations de développement dénoncent l'entreprise Feronia de la RD Congo

TWITTER
FACEBOOK
Photo: Cheik Fita
Cheik Fita News | 20 juin 2019

Bruxelles, des organisations de développement dénoncent l'entreprise Feronia de la RD Congo

Feronia, vous connaissez? Quand on va sur son site, on peut lire ceci :

« Feronia est une industrie agroalimentaire opérant en RDC qui comprend trois plantations de palmier à huile, dont la première a été créée en 1911. L'objectif principal de Feronia, lorsqu'elle a acquis son activité d'huile de palme en 2009, était de sauver les plantations du bord de l'extinction. Aujourd'hui, après des années d'investissements substantiels, l'avenir de l'entreprise est assuré et nous travaillons pour apporter une contribution significative et à long terme à l'avenir de la RDC. »

C'est ce qu'on peut lire sur le site officiel de cette industrie agroalimentaire.

Mais des organisations européennes de développement ont une lecture assez différente de celle de Feronia PHC.

Il a été organisé le mardi 18 juin 2019 au Centre national de coopération au développement CNCD, un point d'information sur la problématique de l'accaparement des terres en RD Congo, accaparement qui est même financé par la coopération belge, mais aussi allemande, française, anglaise, hollandaise... et en point de mire : la société Feronia.

Durant deux heures et demie, les oratrices et orateurs suivants de plusieurs nationalités se sont succédé afin d'éclairer l'opinion sur les activités de Feronia :
  • Historique du cas Feronia par Florence Kroff FIAN,
  • Le dialogue avec BIO, les questions parlementaires, la mission sur le terrain et l’évaluation des partenaires congolais par Stephane Desgain de CNCD11.11.11 et Sabine Kakunga de CNCD11.11.11,
  • Le Dialogue avec la DEG (Allemagne) et la mission des parlementaires allemands par Jutta Kill WRM,
  • Quels critères pour le financement du secteur privé par la coopération belge Éloïse par De Keyser SOS Faim,
  • Régulation internationale « business and human rights » et une loi belge sur le devoir de vigilance par Helène Cappocci d'Entraide et Fraternité
En conclusion de ces différents exposés, il est apparu que l'entreprise Feronia doit se conformer au droit congolais en matière d'occupation des terres, cette entreprise doit également se concerter avec les différentes organisations de terrain qui représentent les populations vivant sur ces terres. Ce qui pourra assurer un impact réel sur la vie des populations.

Et du fait que cette entreprise est financée par différentes coopérations européennes, plus de transparence financière devrait être de mise.

Ci-dessous en vidéo, le point fait par Stéphane Desgain et Sabine Kakunga de la CNCD11.11.11.

Bruxelles, le 19 juin 2019

Cheik FITA




Original source: Cheik Fita News
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment