Sénégal : Epilogue juridique du projet rizicole initié par Afri Partners (Groupe Sefrioui)

TWITTER
FACEBOOK
Anas Sefrioui
Yabiladi | 23/04/2019

Sénégal : Epilogue juridique du projet rizicole initié par Afri Partners (Groupe Sefrioui)

La Rédaction

La chambre administrative de la Cour suprême du Sénégal a rendu, le 11 avril dernier, son verdict dans l'affaire impliquant la société Afri Partners Sénégal, filiale du groupe Sefrioui.

Selon la presse sénégalaise, «la Cour suprême du Sénégal a annulé (…) le contrat de bail de 40 ans entre le gouvernement et Afri Partners Sénégal [qui] portait sur 10 000 hectares de terres agricoles à des fins rizicoles dans le Fouta Toro, au Nord du Sénégal».

C’est en mars 2017 que des villageois impactés par le projet de ladite entreprise s’étaient tournés vers la justice pour déposer un recours en annulation, souhaitant ainsi condamner la commune pour avoir cédé les terrains agricoles. 2 543 parties civiles s’étaient regroupées autour d’un seul avocat, Assane Dioma Ndiaye, pour se défendre devant la Cour suprême de justice.

Dans son jugement, la plus haute juridiction au Sénégal a décidé d’ «annuler la délibération (…) du Conseil municipal de Dodel relative à l’affectation d’un terrain du domaine national à usage agricole (…) au groupe Afri Partners approuvé par arrêté du 27 mars 2017 du Sous-préfet de Gamadji Saré (localité de l'extrême-nord du Sénégal, ndlr)».

Une source proche du dossier a confirmé ce mardi à Yabiladi, que «la décision de la Cour suprême condamne la commune et non pas l’entreprise, contrairement à ce qu’a relayé la presse sénégalaise». Rappelant qu’«Afri Partners est filiale du groupe Sefrioui et non pas du Groupe Addoha» comme cela a été véhiculé par certains organes de la presse sénégalaise, notre source nous confie que «Afri Parnters s’était déjà retiré dudit projet il y a deux ans».

Original source: Yabiladi
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment