Caravane en vue contre l’accaparement des terres par les nantis

TWITTER
FACEBOOK
Le Temps (Togo) | 12 octobre 2018

Caravane en vue contre l’accaparement des terres par les nantis

Reporter LeTemps

Une caravane ouest-africaine sur le droit à la terre et l’eau est annoncée du 10 au 30 novembre : lutter contre l’accaparement des terres par les nantis.

La Convergence globale des luttes pour la terre et l’eau (CGLTE-TOGO), annonce une caravane qu’elle organisera du 10 au 30 novembre prochain dans plusieurs pays de l’Afrique de l’ouest dont le Togo. La caravane sera consacrée à sensibiliser et plaider autour du droit à la terre et l’eau dans les communautés rurales, ainsi qu’aux questions du changement climatique.

Selon le point focal de la CGLTE-Togo, Aziamanyo Kossi Toussaint, la caravane débutera en Guinée, passera par la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo et prendra fin au Bénin.

L’étape du Togo sera marquée par des manifestations diverses dans les villes d’Atakpamé, Kpalimé et Lomé. Il sera organisé des activités connexes telles la formation à l’agro-écologie à Kpalimé et l’organisation d’un atelier sur la gouvernance des ressources naturelles à Lomé.

Dans chaque pays les organisateurs posteront des recommandations au gouvernement. Des recommandations liées à la lutte contre l’accaparement des terres par les nantis et les multinationales, la lutte contre la corruption dans le règlement des litiges fonciers et des conflits liés à la transhumance, la sécurisation de l’accès à la terre pour les producteurs surtout les femmes et les jeunes.

La CGLTE-Togo œuvre pour la défense du monde rural et regroupe une trentaine d’organisations paysannes et de défense des droits humains.
Original source: Le Temps
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment