Header-farmlandgrab-en3
Icon-globe   Icon-fb   Icon-twitter   Icon-rss  
Home About events Gallery Publish
Subscribe
Help

Who's involved?

Archives

Languages

Special content

Mali - situation explosive à San
Published: 21 Dec 2017
Posted in:  Mali
Comments (0) Print Email this

CMAT | 20 décemre 2017

COMMUNIQUE

Urgent : 3 paysans tués par les forces de l’ordre au Mali, 8 autres en prison - village Zémésso – Cercle de San - membre d’UACDDDD/NOVOX et de la convergence CMAT

Dossier complet

Un terrible conflit foncier perdure dans les 7 villages de San au Mali depuis 2011. Tous les maillons de l’administration et de l’appareil judiciaire ont été interpellés par les militants de l’UACDDDD/CMAT pour éviter une telle dégénération du conflit.

Le gouvernement malien avait pourtant fait des recommandations en 2014 pour mettre fin au conflit mais elles n’ont pas été appliquées par l’administration locale.

Aujourd’hui les paysans subissent les conséquences d’une répression meurtrière dont sont complices les autorités de l’administration locale.

Le 11 décembre 2017, un paysan de Zémésso a été froidement abattu lors d’une intervention de la gendarmerie de San qui voulait empêcher les paysans d’aller récolter leurs champs de riz. Au cours de cette intervention brutale, Gaoussou Diarra, âgé de 73 ans, a été abattu alors qui tentait d’apaiser les tensions, également d’autres personnes ont été blessées.

Cinq jours plus tard, ce fut le tour de Yacouba Yerenè de trouver la mort suite à des bastonnades des gendarmes. On dénombre également huit arrestations.

Les paysans étaient pourtant dans leur juste droit puisqu’en 2016, le tribunal administratif avait annulé l’attribution des terres au Préfet et l’avait condamné pour excès de pouvoir.

Cependant les autorités administratives de San sont décidées à empêcher les paysans de récolter leurs champs de riz par tous les moyens possibles.

Nous pouvons aujourd'hui affirmer que la responsabilité de ces violences incombe au procureur et au préfet de San.

Il y a déjà eu un paysan mort en 2011, deux en 2017. Combien de morts et de violations va-t-il falloir encore avant que les paysans puissent aller travailler dans leurs champs sans peur ni rage ? Combien de bavures policières avant que la situation n'explose vraiment et mette le feu au pays ?

Nous exigeons que la lumière soit faite sur cette barbarie, nous réclamons notamment des autopsies, et que les coupables et leurs complices soient punis conformément à la loi.

Nous présentons nos condoléances à la famille du défunt et souhaitons beaucoup de courage à toutes les victimes et notamment les deux blessés.

Massa KONE
S.G UACDDDD-MALI
Porte Parole du NO-VOX Afrique
Porte Ple de la convergence malienne contre les accaparements des terres (CMAT)
CP de la convergence Terre et l'Eau Ouest Afrique
Porte Ple de la caravane Ouest Afrique
Tel: (00223) 76 49 03 15
Skype: kone.massa2
www.uacdddd.org /www.no-vox.org
Source: CMAT



Post a comment
Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment

Women in Africa launch petition to stop all forms of abuse against women in oil palm plantations. Please sign 


Who's involved?


Languages



Archives