Le groupe de private equity Phatisa bénéficiera de 10 millions $ pour son second fonds dédié à l’agriculture

TWITTER
FACEBOOK
Phatisa est soutenu par le Fonds international de développement agricole (FIDA), l’Agence française de développement (AFD) et l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID).
Agence Ecofin | 23 novembre 2017

Le groupe de private equity Phatisa bénéficiera de 10 millions $ pour son second fonds dédié à l’agriculture

(Agence Ecofin) - Le fonds de capital-investissement privé Phatisa se verra octroyer une enveloppe de 10 millions $, de la part de la Banque africaine de développement (BAD), pour son second fonds dédié à l’agriculture et l’agroalimentaire en Afrique (Phatisa Food Fund II-PFF2).

Succédant au Fonds africain pour l'agriculture (AAF), ce nouveau fonds couvrira 10 ans et ses investissements iront dans les différents segments de la chaîne de valeur agricole, notamment la production, la transformation, l’emballage, la logistique et la distribution.

Le PFF2 vise une capitalisation globale de 300 millions $ pour couvrir l’ensemble du continent africain et plus particulièrement la zone subsaharienne. Il table, par ailleurs, sur des investissements de 20 millions $ en Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire, Ghana et Nigeria), en Afrique de l’Est (Tanzanie, Kenya et Ouganda) et en Afrique australe (Malawi, Zambie, Mozambique et Zimbabwe).

Pour rappel, Phatisa possède actuellement des bureaux en Zambie, au Kenya, en Afrique du Sud, à Maurice et en Côte d’Ivoire. Il est notamment soutenu par le Fonds international de développement agricole (FIDA), l’Agence française de développement (AFD) et l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID).

Espoir Olodo
Original source: Agence Ecofin
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment