Header-farmlandgrab-en3
Icon-globe   Icon-fb   Icon-twitter   Icon-rss  
Home About events Gallery Publish
Subscribe
Help

Who's involved?

Archives

Languages

Special content

Angola : l’Etat va récupérer les terres agricoles concédées et inexploitées
Published: 12 Oct 2017
Posted in:  Angola
Comments (0) Print Email this

En vertu des dispositions légales angolaises, l’Etat est le propriétaire originel des terres
Agence Ecofin | 12 octobre 2017

Angola : l’Etat va récupérer les terres agricoles concédées et inexploitées

(Agence Ecofin) - Le président de la République d’Angola, João Lourenço (photo), a annoncé ce mercredi 11 octobre 2017, que les exploitants agricoles qui ne mettent pas en valeur les terres obtenues en concession, perdront le droit de les exploiter. C’est ce que rapporte l’agence de presse angolaise Angop.

Le successeur de José Eduardo dos Santos, qui s’exprimait à l’occasion de l’ouverture de la campagne agricole 2017/18 dans la province de Huambo, a expliqué que cette mesure répondait à un impératif économique. « Le Président angolais a indiqué qu’avec ce processus, l'Etat entendait lancer la redistribution des terres et permettre que cet actif soit un facteur encourageant de la diversification de l’économie. Dans son discours, le Chef de l'Etat a jugé fondamental que la terre soit exploitée pour qu’en soit tiré le revenu maximum », souligne l’agence de presse.

Si le chef de l’exécutif a décidé de sévir contre les investisseurs laxistes, c’est surtout parce que, en vertu des dispositions légales angolaises, l’Etat est le propriétaire originel des terres. Les particuliers ne peuvent les exploiter que s’ils justifient de la possession d’un titre de concession.
Source: Agence Ecofin



Post a comment
Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment

Women in Africa launch petition to stop all forms of abuse against women in oil palm plantations. Please sign 


Who's involved?


Languages



Archives