DIOKOUL (KÉBÉMER) - Échauffourées entre forces de l'ordre et les habitants de plusieurs communes : Plusieurs blessés

TWITTER
FACEBOOK
(DakarActu)
DakarActu | 19 juin 2017

DIOKOUL (KÉBÉMER) - Échauffourées entre forces de l'ordre et les habitants de plusieurs communes : Plusieurs blessés

Depuis ce matin, ça chauffe à Diokoul dans le Département de Kébémer. Des forces de l'ordre venues de Louga et de Kébémer auraient tenté d'utiliser la manière forte pour régler le problème des 1000ha de terre partagées par les communes de Diokoul Dieuwrigne le fief du maire, Badar et Gad Kébé.

Selon un habitant de Diokoul contacté par Dakaractu, les autorités ont voulu leur prendre de force leurs terres qu'ils utilisent pour se nourrir et travailler depuis des centaines d'années. Celui-ci nous souffle que même l'ancien maire est de leur côté, car on lui avait proposé le projet à hauteur de 50 milliards, mais il avait refusé. A en croire notre interlocuteur, aidés par l'ancien maire, les habitants de la commune ont porté plainte à la Cour suprême et avaient commis Me Assane Dioma Ndiaye comme leur avocat.

Selon notre source, le dossier est dans les mains de la justice, mais aujourd'hui ils se sont levés et le Gouverneur a envoyé plus de 150 gendarmes les bombarder de lacrymogènes faisant plusieurs blessés dont trois dans un état grave. Les habitants de la commune se sont opposés à eux et les ont obligés à se replier entre Diokoul et Gad Kébé.

Pour l'heure, la situation s'est calmée après quelques interventions mais Dakaractu suit tout cela de très près...

--

La violence gagne du terrain du terrain dans la dans la commune de Diokoul (département de Kébémer).
Senegal7 | 19 juin 2017

Violence à Diokoul: La mairie saccagée, des coups de feu tirés

Par Diop Mamadou

La violence gagne du terrain du terrain dans la dans la commune de Diokoul (département de Kébémer). Les populations qui protestent contre l’attribution de 1000 ha de terres à l’entreprise SENEGINDIA sont passées à la vitesse. Face aux forces de l’ordre, elles ont saccagé la mairie de ladite localité. Des coups de feu ont été tirés et la situation reste confuse. La Mairie de Diokoul saccagée par les populations, Le contingent de gendarmes venus de louga et de Kébémer pour encadrer l’installation du Projet se sont repliés sur Diokoul.

Senegal7
Original source: DakarActu
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment