Algérie : L’AAAID compte investir un milliard de dollars à Ghardaïa et Tiaret

TWITTER
FACEBOOK
Amine Boutalbi, DG Autorité arabe pour l'investissement et le développement agricoles, compte investir un milliard de dollars dans des projets agricoles en Algérie
Maghreb Emergent | 5 avril 2017

Algérie : L’AAAID compte investir un milliard de dollars à Ghardaïa et Tiaret

Aymen Zitouni 

Une délégation de l’AAAID, un organisme de financement de projets agricoles dans le monde arabe, se rendra du 24 et 29 avril en Algérie pour finaliser un accord en partenariat avec un opérateur local pour lancer de grands projets agricoles à Ghardaïa et Tiaret.

L’Autorité arabe pour l'investissement et le développement agricoles (AAAID, acronyme en Anglais) compte investir un milliard de dollars dans des projets agricoles en Algérie. L’information a été révélée par le directeur du Centre arabe africain d'investissement et de développement (CAAID) dans un entretien à la radio nationale, Amine Boutalbi.

Selon lui, 10 000 hectares de terres agricoles à Tiaret et 10 000 autres à El Menea (Ghardaia) ont été attribués à l’AAID qui  a officiellement mis un pied en Algérie en engageant un investissement de un milliard de dollars".

M. Boutalbi affirme que cet investissement a été conclu suite à une rencontre entre le directeur de l’AAAID, Mohamed Al Mazrouei et le premier ministre Abdelmalek Sellal. Al Mazrouei a également expliqué son projet au ministre des Finances, Hadji Baba Ammi et à celui de l’Agriculture Abdesselam Chelghoum.

Selon le directeur de CAAID, une délégation l’AAAID se rendra en Algérie du 24 et 29 avril courant pour finaliser l’accord en partenariat avec un opérateur local en présence du ministre de l’Agriculture et du directeur de la BADR.

Il a ajouté que cette délégation aura l’occasion de visiter le projet agricole algéro-américain implanté à El Bayadh qui les intéresse en tant qu’investisseurs. M. Boutalbi a précisé cet organisme d’investissement est intéressé par les projets agricoles notamment à El Oued et Ghardaïa.

Par ailleurs, il a regretté que l’Algérie n’ait pas pu jusque-là tirer profit de ce genre d’organisme de financement des investissements auxquels elle contribue financièrement. AAAID a été créé en 1976 pour assurer la sécurité alimentaire dans les pays arabes. Implanté au Soudan, cet organisme qui dispose d’un capital social de 1,1 milliards de dollars finance des projets agricoles à travers les pays arabes. 

--

Alg24.net | 5 avril 2017

L’ALGÉRIE OFFRE 20.000 HA DE TERRES AGRICOLES À L’AUTORITÉ ARABE POUR L’INVESTISSEMENT

PAR MOHAMED CHERRIH

L’Autorité arabe pour l’investissement et le développement agricole (AAAID) a décidé officiellement d’investir un milliard de dollars dans le secteur agricole en Algérie, a dévoilé le directeur du Centre arabo-africain de l’investissement et du développement, Amine Boutalbi, sur les ondes de Radio-Algérie.

Cette initiative vient couronner la visite récente du président de cette autorité en Algérie et la réunion tenue avec le Premier ministre et différents responsables, qui lui ont défini le climat général de l’investissement en Algérie, a affirmé Boutalbi, précisant que cette instance arabe a réservé un montant d’un milliard de dollars afin d’investir le secteur agricole, profitant de 10.000 hectares dans la wilaya de Tiaret et bénéficiant de la même superficie à Ghardaïa, tout en prenant exemple de l’expérience algéro-américaine initiée à El Bayadh, pour initier une expérience similaire avec des partenaires algériens. 
Original source: Maghreb Emergent
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment