Logo-text

Empire Kidman : des éleveurs australiens défient Gina Rinehart

(Photo : Alice Mabin) 

Radio Australia | 20.10.2016

Empire Kidman : des éleveurs australiens défient Gina Rinehart

20 October 2016

Élodie Largenton

Un groupe d'éleveurs australiens contre la femme la plus riche du pays, alliée à un groupe chinois : c'est l'affiche d'un duel qui s'annonce passionnant, avec en ligne de mire, les terres agricoles de la famille Kidman. Le consortium australien affirme qu'il déposera une offre ce week-end.

Il y a dix jours, le gouvernement australien a salué l'offre de la milliardaire Gina Rinehart : avec un partenaire chinois, le promoteur immobilier Shanghai CRED, la femme d'affaires veut acquérir les huit stations d'élevage mises en vente. Ils proposent 365 millions de dollars. 

Après deux rejets d'offres de groupes chinois, cette combinaison semblait donc pouvoir être validée par des autorités soucieuses de préserver « les intérêts nationaux » : le groupe Shanghai CRED ne détiendrait que 33% des terres, contre 67% pour l'entreprise australienne de Gina Rinehart.

Mais un groupe d'éleveurs australiens crée la surprise : il affirme qu'il s'apprête à faire une offre de 385 millions de dollars. Une offre 100% australienne, qui n'aurait pas besoin d'être approuvée par les autorités.

La partie n'est pas jouée pour autant, puisque ces éleveurs ont l'intention de se répartir les stations d'élevage, ce que la famille Kidman pourrait refuser. Sterling Buntine est l'un de ces repreneurs potentiels ; il est éleveur en Australie-Occidentale et dans le Territoire du Nord :

« On a des terres qui sont situées non loin des terres de la famille Kidman. On a l'intention de diviser ces propriétés pour les ajouter à notre catalogue. La gestion du personnel et des installations serait plus efficace. »

Il assure toutefois que le nom Kidman resterait et serait utilisé pour vendre le bétail à l'étranger.

Who's involved?

Who's involved?


Languages



Special content



Archives




Latest posts