Logo-text

Les investissements directs d’Olam au Gabon avoisinent les 1,5 milliard de dollars, selon le FMI

Le gouvernement a fourni une superficie foncière de 300 000 ha à Olam
Le Nouveau Gabon | 09 octobre 2016

Les investissements directs d’Olam au Gabon avoisinent les 1,5 milliard de dollars, selon le FMI

(Le Nouveau Gabon) - Dans le cadre de la promotion des investissements directs étrangers non pétroliers, les autorités gabonaises ont établi un partenariat avec la firme indonésienne, Olam International, dans le secteur agro-industriel. Ce partenariat avec l’Etat gabonais a permis de réaliser d’importants investissements agro-industriels, jugés parmi les plus grandes en Afrique subsaharienne au cours de ces dernières années.

Dans ce cadre, le gouvernement a fourni une superficie foncière de 300 000 ha à Olam, dont plus d’un sixième des terres sont déjà cultivées pour la production l’huile de palme et du caoutchouc. À ce jour, les investissements directs étrangers d’Olam ont atteint le total de 1,5 milliard de dollars, y compris les plantations et le développement d’une Zone économique spéciale et des infrastructures portuaires notamment un nouveau terminal minéralier à Owendo, au sud de la capitale Libreville.

Un nouvel élan devrait également être apporté par le programme GRAINE, une joint-venture entre la firme Olam Gabon et le gouvernement gabonais portant sur la sécurité alimentaire et l’amélioration des conditions de vie du monde rural.

«Ces investissements augmenteront à la fois les cultures de rente et l’agriculture vivrière et stimuleront la croissance réelle d’un point de pourcentage, bien qu’en échange le gouvernement finance l’infrastructure connexe et renonce à des revenus en raison d’une longue trêve fiscale.», souligne le Fonds monétaire international dans ses récentes consultations, au titre de l’article IV avec le Gabon.

Synclair Owona

Who's involved?

Who's involved?


Languages



Special content



Archives




Latest posts