Sénégal: Avril et Zalar investissent dans l'agro-industrie

TWITTER
FACEBOOK
L'unité de production sera spécialisée notamment dans les semences d'arachide certifiées./DR

LesEcos (Maroc) | 6 avril 2016

Sénégal: Avril et Zalar investissent dans l'agro-industrie

Écrit par Moussa Niang

Les groupes Avril et Zalar et le gouvernement du Sénégal ont signé hier, mardi, un protocole d’accord de financement pour une unité de production de graines bio et de semences certifiées d’une enveloppe de 5 milliards de F CFA.

Le gouvernement du Sénégal, à travers le Fonds souverain d’investissements stratégiques (FONSIS), a bouclé un financement de 5 milliards de F CFA pour la réalisation d’un projet BIOSOY. La cérémonie de signature du protocole d’accord s’est tenue hier, mardi, en présence du Premier ministre du Sénégal, Mouhammed Dionne.

Le FONSIS a pu mobiliser ce financement grâce à des partenaires comme le groupe marocain Zalar, le groupe français Avril et NMA Sanders. 

Ce projet permettra de mettre sur pied une unité de production de graines bio et des semences certifiées d’arachides destinées à l’exportation. 

Implantée dans la commune de Syer, région de Louga (182 km de Dakar), cette unité exploitera, en plusieurs phases, 1.000 hectares de terres agricoles pour la production de graines bio (soja, maïs, sésame) destinées à l’exportation et de semences d’arachides certifiées pour le marché sénégalais.

«Ce projet va permettre au Sénégal de pouvoir produire des graines bio et aussi d’exporter des semences certifiées à l’étranger», a soutenu le directeur général du FONSIS, Amadou Hott. Non sans préciser que ce projet va créer 200 emplois directs et indirects.

Relevant que 80% de la production, notamment les semences certifiées d’arachides et des graines bio vont être exportées, Amadou Hott a rappelé que les «retombées économiques et sociales du projet seront bénéfiques aux populations locales».

Si les cultures vont démarrer au mois de juillet prochain, il n’en demeure pas moins que l’État, indique Amadou Hott, entend accompagner les investisseurs sur le projet. Ainsi, il est prévu, dans le cadre des investissements à court terme, l’installation d’une ligne moyenne tension pour la commune de Syer sur 20 km.

Le groupe Avril a signé un contrat à long terme pour acheter 80% de la production, fait savoir le directeur du FONSIS.

Dans une perspective d’améliorer la balance commerciale et de contribuer au PIB, ce projet, rappelle le directeur du FONSIS, reste un financement en capital. «Il s’agit de promouvoir le développement du capital-investissement au Sénégal», dit-il.

Original source: LesEco
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment