Logo-text

Djibouti envisage d'assurer sa sécurité alimentaire durable avec la coopération régionale

Xinhua | 31 décembre 2015

Djibouti envisage d'assurer sa sécurité alimentaire durable avec la coopération régionale

Djibouti travaille sur la mise en place d'une sécurité alimentaire durable axée sur la coopération régionale, a-t-on appris mercredi de source officielle.

Le pays prévoit en ce sens de poursuivre le développement des productions des fermes agricoles de l'Etat implantées dans les pays voisins sur la période 2015-2019 comme réponse durable à l'objectif de sécurité alimentaire.

Cette décision va concerner surtout les terres concédées à Balé en Ethiopie (5000 ha orientées vers la culture du blée), et à Gadaref au Soudan (4.200 ha orientées vers la culture du sorgho et du tournesol).

En effet, cette volonté affichée du gouvernement djiboutien va se traduire à travers l'élaboration d'une Stratégie Nationale de Sécurité Alimentaire (SNSA).

La SNSA aura pour objectif de renforcer les capacités de prévision, de prévention et de gestion des crises conjoncturelles, en lien avec la politique nationale de gestion des risques et des catastrophes.

Elle vise également à créer les conditions d'une sécurité alimentaire structurelle en lien avec les politiques et stratégies de développement du pays.

La SNSA va s'articuler autour de l'organisation de la production effective de produits agricoles et la promotion des filières et du suivi de la sécurité alimentaire, ainsi que l'amélioration des capacités d'interventions d'urgence, et la stabilisation des prix.

Selon les autorités djiboutiennes, cette stratégie s'appuiera sur les conclusions d'un programme similaire réalisé en 2012 et sur les données des travaux de la Société djiboutienne de Sécurité Alimentaire (SDSA) instituée en 2010 et dont la mission première est d'améliorer la sécurité alimentaire au pays.

La SNSA comporte également un volet axé sur la recherche d'une synergie renforcée entre les approches de sécurité alimentaires, la stratégie de développement rural et les différents programmes régionaux développés dans ce domaine sous l'égide de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) et du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA) qui compte plus de 400 millions de consommateurs.

Selon les derniers chiffres disponibles, la population djiboutienne est estimée encore à moins d'un million d'habitants pour une superficie totale de 23.000 km2. 

Who's involved?

Who's involved?


Languages



Special content



Archives




Latest posts