Les conflits fonciers en Afrique, une bombe à retardement ?

TWITTER
FACEBOOK
Une fermière dans un champ de maïs près de Bikita, au Zimbabwe. (Photo: AFP)
RFI | 31 août 2015

Les conflits fonciers en Afrique, une bombe à retardement ?

Par Emmanuelle Bastide

Les litiges concernant les terres, dans les zones rurales ou urbaines sont-ils de plus en plus nombreux ? Quels sont les recours pour les citoyens qui s’estiment spoliés ? Quels arbitrages entre droit coutumier et droit moderne ? Les conflits fonciers peuvent-ils conduire à des crises violentes ?

- Vatché Papazian, ingénieur agronome spécialiste du foncier à l’Agence française de Développement (AFD) dépend de la Division Agriculture Développement rural et Biodiversité. Responsable du Comité technique foncier et développement

- Jean-Pierre Chauveau, anthropologue, directeur de recherche émérite Institut de Recherche et de Développement (IRD)

- Didier Nourissat, notaire à Dijon, au Conseil de direction de l’Union internationale du notariat (UINL), en charge des questions du titrement à l’UNIL et au Conseil supérieur du notariat

- Maureen Jorand, chargée de plaidoyer sur la souveraineté alimentaire pour l’ONG CCFD Terre solidaire
Original source: RFI
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment