Office du Niger : Un scandale dénommé Touraba

TWITTER
FACEBOOK
Canal d'irrigation à Touraba, où l'UEMOA vise à construire un pôle agricole de 2174 ha (Journaldumali.com)

Journal L'Indépendant | 3 août 2015

Office Du Niger : Un scandale dénommé Touraba

Décrié en son temps, le projet d’aménagement de la zone de Touraba à l’Office du Niger, financé par l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa) est de nos jours récupéré par le PDG de l’ON Ilias Goro. Un vrai scandale qui n’a pas fini de livrer tous ses secrets.

Considéré comme le plus gros scandale à l’Office du Niger, le programme Touraba, financé par l’Uémoa, a été inauguré la semaine dernière dans des conditions troubles par le PDG de l’ON, Ilias Goro. De quoi faire revivre les vrais enjeux qui se cachent derrière ce projet tant décrié en son temps.

Tout comme les autres bailleurs qui ont investi à l’Office du Niger, l’Uémoa avait répondu aux sollicitations des autorités pour la réalisation du programme de la zone de Touraba de l’Office du Niger mais sans compter sur le caractère stratégique et politique de cette zone. Et pour ce faire, une stratégie de diabolisation a été concoctée afin de faire échouer ce programme.

D’abord, des fonctionnaires, notamment de départements ministériels ont tenté de désavouer le projet et certains sont allés jusqu’à douter de son impact et de son opportunité sur les populations. Mais l’Uémoa, dont la présidence de la Commission était à l’époque assurée par Soumaïla Cissé, futur président de l’Union pour la République et la démocratie (URD), a donné son quitus pour le financement.

Le marché attribué quelques mois plus tard, certaines langues feront croire que la structure sous-régionale n’a jamais approuvé le projet. Alors que les appels d’offre ont été lancés et un entrepreneur malien retenu pour exécuter les travaux. Il n’en fallait pas plus pour déstabiliser le projet.

La raison est toute simple : l’entrepreneur serait un proche de Soumaïla Cissé. Et le projet a connu toutes les misères avec à la clé le retard dans sa mise en œuvre mais aussi le fait qu’il n’a pas pu couvrir toute sa zone d’action.

Ironiquement, le peu de réalisations disponibles est vite chanté par le PDG de l’Office du Niger qui a procédé à une inauguration pour un projet qu’il a contribué à faire échouer.

Nous reviendrons en détail sur les vrais enjeux de ce projet qui a fait grand bruit en zone Office du Niger.

Alpha Mahamane Cissé

Original source: Journal L'Indépendant
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment