Mali : Accaparement des terres dans les villages de Sanamadougou/Saou et San : Les victimes projettent un sit-in

TWITTER
FACEBOOK
Manifestation de l'UACDDDD à Bamako, le 14 mars 2012
Le Républicain | 29 mai 2015

Mali : Accaparement des terres dans les villages de Sanamadougou/Saou et San : Les victimes projettent un sit-in du 2 au 4 juin à la bourse du travail

L’information a été donnée, hier 28 mai 2015, à la faveur d’une conférence de presse organisée par les membres de l’association au siège de l’Union des associations et de coordination d’associations pour le développement et la défense des Droits de l’homme (UACDDD) en présence du vice président de la CMAT, Daouda Diarra. Pour la circonstance, il était accompagné par le secrétaire général de la CMAT, Massa Koné et plusieurs victimes.

Selon Daouda Diarra, ces engagements du gouvernement ont pu voir le jour suite à la mobilisation de plus 3 000 paysans et paysannes à la bourse du travail du 31 mars au 2 avril 2014 avec l’installation du « Village des sans terre » pour faire respecter les droits des victimes d’accaparement des terres identifiées d’une mission conjointe sur le terrain avec la Primature. « Cette mobilisation a permis la prise d’un certain nombre d’engagements par l’ancien Premier ministre Omar Tatam Ly dont les 10 points prioritaires de doléances qui ont été traités par une commission interministérielle », a expliqué M. Diarra. Avant de regretter que ces engagements ne soient jamais concrétisés. « Aucun de ces dix points n’a été résolu à ce jour ni dans le rural ni dans le périurbain. Pire, nous avons adressé une demande d’audience à l’actuel Premier ministre pour échanger autour de la non-exécution des dites recommandations en vain. Cette requête n’a pas eu de suite jusqu’à présent », s’est indigné le conférencier. Selon lui, cette attitude du Premier ministre vise à priver les paysans, victimes d’accaparement de terre, de la campagne agricole de 2015. C’est pourquoi, indique-t-il, la CMAT envisage d’organiser un sit-in dénommé « village des sans terre » du 2 au 4 juin 2015 à la bourse du travail.

Selon le secrétaire général de l’association, plusieurs activités sont prévues lors de ce sit-in parmi lesquelles : des débats autour de la question du litige foncier entre les victimes et les autorités et le grand sit-in prévu le 4 juin à la Primature.

Youssouf Z
Original source: Le Républicain
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment