L'UA salue les efforts contre l'accaparement des terres sur le continent

TWITTER
FACEBOOK
La capacité de recherche sur la politique de gestion des terres est cruciale pour éviter aux pays de donner des terres gratuitement aux investisseurs cherchant à acquérir cash d'énormes terres inutilisées à travers l'Afrique
Pana 13/11/2014

Agriculture et accaparement des terres en Afrique

L'Union africaine salue les efforts contre l'accaparement des terres sur le continent

L'Union africaine (UA) a félicité l'Allemagne pour l'assistance apportée aux universités des pays africains pour développer la recherche sur une utilisation et une gestion efficaces des terres.

La capacité de recherche sur la politique de gestion des terres est cruciale pour éviter aux pays de donner des terres gratuitement aux investisseurs cherchant à acquérir cash d'énormes terres inutilisées à travers l'Afrique, système appelé accaparement des terres.

Le commissaire de l'Union africaine chargé de l'Agriculture, Rhoda Tumusiime, a déclaré que l'aide allemande aux universités et aux instituts de recherche est essentielle pour les efforts déployés par l'UA pour élaborer une gestion efficace des terres afin de développer les économies locales.

'Un accès amélioré à la terre est essentiel pour régler les problèmes de l'agriculture auxquels l'Afrique est confrontée. Des efforts soutenus s'imposent pour faire face à ces problèmes. L'aide allemande est vitale dans ce sens parce que la question des terres exige beaucoup d'informations pour consolider les partenariats', a déclaré Tumusiime, lors de la Conférence sur le foncier tenue mercredi à Addis-Abeba, en Ethiopie.

La Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (UN Economic Commission for Africa, UNECA) souligne que les énormes ressources minières en Afrique attirent les investisseurs dans le secteur minier et augmentent la demande en terres pour l'agriculture en Afrique.
Original source: APA
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment