Logo-text

Fadel Barro: « Les raisons de notre indignation d’hier sont toujours d’actualité »

Selon Fadel Barro, du mouvement Y En A Marre, Président Sall perpetue la politique de son prédécesseur, comme le prouve la poursuite du projet Sen-huile Sen-éthanol

Senego  26/03/2014

Fadel Barro: « Les raisons de notre indignation d’hier sont toujours d’actualité »

Par: Aliou FAMA

Le coordonnateur du Mouvement Y En A Marre fait le bilan des deux ans de pouvoir de Macky Sall, dans une interview avec L’Observateur ce mercredi. Fadel Barro dit d’emblée : « les raisons de notre indignation d’hier sont toujours d’actualité. C’est une des raisons pour lesquelles d’ailleurs nous n’avons pas changé de nom ». Et de comparer le gouvernement de Macky Sall à une équipe de football dont  » le jeu laisse à désirer ou, en tout cas, ce jeu ne permet pas de faire gagner une équipe « .

Pas de rupture dans la gouvernance avec  » la montée du folklore au détriment de la sobriété « , selon M. Barro. Qui fustige aussi la violence érigée par les partisans du Président Sall, les membres de l’Alliance pour la République (Apr), le parti présidentiel, comme forme de dialogue ; de même que le fonctionnement de la justice qui  » ne va pas jusqu’au bout « , qui donne l’impression de donner  » prime au vice  » avec certaines libertés conditionnelles accordées à des personnalités ; la perpétuation par le Président Sall de la politique de son prédécesseur, comme le prouve le  » mur de la honte  » (N.d.r. : la construction de l’ambassade turque sur le domaine national, ou encore la poursuite du projet Sen-huile, Sen-éthanol à Mbane, l’affaire de la cimenterie Dangote sur laquelle  » on ne nous a pas tout dit », etc ; le tâtonnement au plan économique pendant deux (2) ans…

Fadel Barro reconnaît cependant que « Macky n’est pas un magicien, on n’attendait pas de lui qu’il vienne avec baguette magique résoudre tous les problèmes des Sénégalais », mais « au moins qu’il pose les jalons dans sa démarche », tranche Fadel.

L’acolyte des Thiaat, Kilifeu et autre Fou Malade se veut cependant optimiste pour la suite car, dit-il, « Macky Sall a tous les moyens pour réussir, à condition qu’il traduise son discours, la patrie avant le parti, en actes ».

Et de poursuivre : « qu’il arrête de penser que ce sont ses alliés et son parti qu’il faut satisfaire et qu’il s’attelle à la résolution des problèmes des Sénégalais ».« Les raisons de notre indignation d’hier sont toujours d’actualité », déclare Fadel Barro

Who's involved?

Who's involved?


Languages



Special content



Archives




Latest posts