Cevital investit la Corne de l’Afrique

TWITTER
FACEBOOK
(Source: Jeune Afrique)
El Watan | 03.07.13

D’importantes acquisitions sont en cours
Cevital investit la Corne de l’Afrique

Le marché du Moyen-Orient est en ligne de mire. Djibouti se dit disposé à concéder au groupe Cevital l’exploitation de terres.

Cevital connaît un regain d’intérêt à l’international. Le groupe d’Issad Rebrab négocie actuellement plusieurs projets dans les pays de la Corne de l’Afrique, dont Djibouti, l’Ethiopie et le Soudan. Cevital veut rééditer sa prouesse algérienne au niveau de cette région. La Corne de l’Afrique devra servir aussi de porte d’accès pour Cevital au marché commun de l’Afrique orientale et australe (Comesa). Plus de 400 millions de consommateurs au compteur. Le marché du Moyen-Orient est également en ligne de mire. L’amont agricole de Cevital au niveau de ces pays constituera une source d’approvisionnement de ses unités agroalimentaires algériennes. Ainsi, le groupe d’Issad Rebrab veut faire d’une pierre plusieurs coups. Pour accomplir ses projets, Cevital disposera de plusieurs terres acquises par concession au Soudan, en Ethiopie et à Djibouti, voire d’une palette d’avantages offerte par les gouvernements de ces pays.

Le ministre djiboutien de l’Agriculture, de l’Elevage, de l’Eau et de la Pêche, Mohamed Ahmed Awaleh, qui vient de visiter les différentes filiales du groupe Cevital en Algérie, s’est dit «impressionné» par la grandeur et la maîtrise technologiques, tant au niveau du complexe agroalimentaire à Béjaïa qu’au niveau de l’unité de production de verre plat Mediterranean Float Glass (MFG) de Larbaâ (Blida). Mohamed Ahmed Awaleh, dépêché par le président de Djibouti pour faire aboutir les négociations autour des projets de Cevital dans son pays, a enfilé, par la même occasion, le costume «d’ambassadeur» de l’Ethiopie et du Soudan, compte tenu, dit-il, des relations privilégiées qu’entretiennent les trois pays. En termes plus simples, Mohamed Ahmed Awaleh est venu négocier l’implantation de Cevital au niveau des trois pays de la Corne de l’Afrique.

Il n’hésite pas d’ailleurs à retracer la nouvelle cartographie des ambitions de Cevital au niveau de ces trois pays. A Djibouti d’abord, où plusieurs avantages lui sont attribués, Cevital vient d’acquérir deux navires de pêche afin de mettre à exécution des permis d’exploitation sur les côtes djiboutiennes et somaliennes, réputées richement poissonneuses.

«Nous allons faire bénéficier à Cevital la garantie de la Banque centrale de Djibouti pour l’accès au financement et au mouvement de capitaux. En cas de conversion de monnaies, nous mettons au profit de Cevital un taux fixe», souligne le ministre djiboutien lors d’une rencontre, lundi soir, avec la presse. Djibouti offre à Cevital un autre atout pour l’essor de son commerce, mais non des moindres ; la logistique qu’offre la cité maritime de Djibouti est mise au profit du groupe d’Issad Rebrab, le méga-terminal vraquier, dont l’inauguration est prévue le 22 septembre prochain, ainsi que le futur port animalier. Au Soudan et en Ethiopie, le gouvernement djiboutien dispose de près de 10 000 hectares de terres fertiles irrigables (4200 au Soudan et 5000 en Ethiopie).

Djibouti se dit disposé à concéder au groupe Cevital l’exploitation de ces terres. Plusieurs projets dans le domaine de la céréaliculture, la production de graines oléagineuses ainsi que l’implantation de la canne à sucre sont à l’étude. Au Soudan également, le groupe d’Issad Rebrab a soumissionné pour l’acquisition de quatre unités sucrières. Le rachat est en bonne voie, puisque Cevital était la seule entreprise soumissionnaire. L’ambition du groupe d’Issad Rebrab à l’international poursuit ainsi bien son petit bonhomme de chemin. Cevital vient de plier les gaules quant à l’acquisition d’Oxxo et Michelin Algérie.

Ali Titouche
Original source: El Watan
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment