Plus de 1 milliard de dollars de profits pour Louis Dreyfus

TWITTER
FACEBOOK
Les Échos | 29.03.2013

Plus de 1 milliard de dollars de profits pour Louis Dreyfus

Par Muryel Jacque

Le géant du négoce de matières premières représente 9 % des échanges commerciaux de produits agricoles dans le monde.

La sécheresse historique qui a frappé les Etats-Unis l'an dernier et fait plonger la production de maïs américain est loin d'avoir desservi Louis Dreyfus Commodities (LDC). Le géant du négoce de matières premières agricoles a su réagir et fournir à ses clients des produits en provenance du Brésil, d'Argentine ou encore d'Ukraine. « Le plan de 700 millions de dollars d'investissement en 2012 nous a permis de développer notre réseau logistique et notre outil industriel dans les pays d'origine et de destination », a expliqué le PDG du groupe, Serge Schoen, dans le rapport annuel publié mercredi.

L'ambitieux programme de dépenses présenté il y a un peu moins d'un an porte donc ses premiers fruits. LDC avait fait savoir en mai qu'il comptait investir 7 milliards de dollars à l'horizon 2016, soit 40 % de plus qu'au cours des cinq dernières années.

Une année record

Le bénéfice net annuel du groupe a dépassé l'an dernier le milliard de dollars, soit une hausse de 36 % par rapport à 2011. Si l'on exclut les pertes de 93 millions de dollars de sa filiale Biosev, le producteur de sucre et d'éthanol brésilien, Louis Dreyfus affiche une année de profits record, à 1,1 milliard de dollars, en progression de 25 %. Le négociant a réalisé au total un chiffre d'affaires de 57,1 milliards de dollars. « La baisse de 1 % des revenus nets est due avant tout à des prix plus bas au niveau mondial comparé aux prix historiquement élevés de 2011 », selon Serge Schoen. Si les cours du maïs ont bondi de 15 % l'an dernier et ceux du soja de 14 %, les prix du coton ont baissé de 18 % et ceux du café arabica ont chuté de 37 %.

Plus de 70 millions de tonnes de matières premières sont passées en 2012 entre les mains du groupe français installé à Genève. « Louis Dreyfus Commodities représente désormais plus de 9 % des échanges commerciaux de produits agricoles dans le monde », a indiqué Serge Schoen. En huit ans, la société a quadruplé de taille et multiplié ses bénéfices par dix, a rappelé sa présidente, Margarita Louis-Dreyfus.

À noter
Louis Dreyfus Commodities détient et exploite plus de 180.000 hectares de terres agricoles à travers le monde.

M. JQ., Les Echos
Original source: Les Echos
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment