Accord stratégique pour Louis Dreyfus à Abidjan

TWITTER
FACEBOOK
Africa Intelligence | 29 Janvier 2013
L'ancien président français Nicolas Sarkozy a intercédé auprès du chef de l'Etat ivoirien pour que ce dernier rencontre Margarita Louis-Dreyfus.

N° 651  

Attendue en Côte d'Ivoire fin janvier, la patronne du groupe Louis Dreyfus, Margarita Louis-Dreyfus, doit profiter de son séjour pour signer un accord avec le ministre de l'agriculture, Sangafowa Mamadou Coulibaly, autorisant la mise à disposition, par l'Etat ivoirien, de 100 000 hectares de terres au nord du pays (Korhogo, Ferkessédougou, Boundiali, Tengrela…). Outre un accroissement prévu de la production rizicole ivoirienne, ce projet permet au groupe international diversifié (négoce, transport maritime, immobilier) de distancier ses concurrents dans le pays (Mimran, Olam, Singapore Agritech, etc.). Localement, ce dossier est piloté par le Français Olivier Santin, chargé de mission au sein de la filiale Louis Dreyfus Commodities (LDC).

Un entretien entre Margarita Louis-Dreyfus et Alassane Ouattara est prévu le 31 janvier. Selon nos sources, l'ancien président français Nicolas Sarkozy a intercédé auprès du chef de l'Etat ivoirien pour que ce dernier rencontre la femme d'affaires, dont le groupe basé à Paris est par ailleurs le principal actionnaire du club de football de l'Olympique de Marseille. En Côte d'Ivoire, Louis Dreyfus domine déjà le négoce du riz dont il gère plus de 60% des importations. Pour ses opérations, il s'est associé à des partenaires nationaux comme le groupe Carré d’Or ou l'homme d’affaires Soukpafolo Koné. Ce dernier est proche du secrétaire général de la présidence ivoirienne, Amadou Gon Coulibaly.
Original source: Africa Intelligence
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment