Logo-text

A quoi joue le Qatar ?

TéléObs | 1.10.2012

A quoi joue le Qatar ?

“Un oeil sur la Planète”. A 22h55 sur France 2.

Cette semaine un panorama du Qatar, micro-Etat d’une taille comparable à la Corse mais aux ambitions colossales. Bourgade dans le désert au début des années 1980, sa capitale, Doha, s’est transformée en un Manhattan high-tech grâce au gaz naturel dont il est le troisième producteur au monde.

Les Qatariens ne paient ni eau, ni électricité, ni impôts. L’éducation est gratuite et le gouvernement développe les centres de formation et de recherche d’excellence : quand l’or noir et le gaz seront taris, le Qatar aura la matière grise. Richissime, le pays investit à tout-va à l’étranger : acquisition de terres agricoles en Australie pour s’assurer à terme une auto-suffisance alimentaire, construction de la plus haute tour de l’Union européenne à Londres, rachat du PSG… Le sport occupe une place-clé dans les intérêts du Qatar (propriétaire des chaînes BeIN sport en France)  qui organisera la Coupe du Monde de Football en 2022 et rêve des jeux Olympiques pour les ressources financières qu’ils rapportent mais aussi pour la visibilité unique qu’ils offrent.

Dommage que cette émission passionnante ne rappelle pas que le Qatar est le premier producteur de CO2 par habitant au monde. Qu’il ne donne la parole, parmi les immigrés, qu’à des Français et autres riches migrants : dans ce pays, les étrangers représentent 85 % de la population, ils sont pour l’essentiel bangladais, philippins, indiens, chinois, etc., travaillent dans le secteur du bâtiment et vivent bien plus modestement que la minorité aisée qui s’exprime au fil des reportages.

Corinne Renou-Nativel

Regarder l'emission en ligne
(56'  - 1º15')
 

Who's involved?

Who's involved?


Languages



Special content



Archives




Latest posts