Le Congo cède 80.000 ha de terre à une société sud-africaine

TWITTER
FACEBOOK

PANA | 15 mars 2011

Brazzaville, Congo - Le gouvernement congolais et Congo Agriculture, une société constituée par des fermiers d'Agri SA d’Afrique du Sud, ont signé jeudi dernier à Pointe-Noire une convention pour mettre 80.000 hectares de terre à la disposition dans les départements du Niari et de la Bouenza, dans le Sud du Congo, a appris la PANA lundi à Brazzaville de source proche du ministère congolais de l’Agriculture et de l’Elevage. La convention a été signée par les ministres des Affaires foncières, Pierre Mabiala, de l'Agriculture et de l'Elevage Rigobert Maboundou, le président de la société Congo Agriculture, André Botha et le vice-président de la corporation des fermiers sud-africains Agri SA, Tho De Jager.

La cérémonie s'est déroulée en présence de l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d'Afrique du Sud en République du Congo, Guegue Manelisi, qui a eu le mérite d'avoir relancé les négociations après un temps de relâchement.

Ces terres, dont 63.000 hectares se trouvent dans le département du Niari et 17.000 dans celui de la Bouenza, sont destinées à la réalisation de travaux de mise en œuvre d'un complexe agro-industriel de cultures vivrières et fruitières ainsi que d'élevage de bovins, tels que définis dans le cahier de charges.

 

Après trois ans de négociations, Congo Agriculture obtient ainsi l'autorisation express d'occuper 80.000 hectares de réserve foncière de l'État, conformément aux dispositions de la loi nº 09-2004 du 26 mars 2004 portant le code du domaine de l'Etat qui précisent que «l'occupation du domaine public se fait par autorisation expresse, par location, par affectation ou par tout autre moyen (à titre onéreux) reconnu par la loi».

Avant l'aboutissement à la signature de la convention, différentes étapes ont marqué les négociations entamées en 2008, à savoir: la signature le 20 octobre 2009 à Pretoria (Afrique du Sud) d'un mémorandum d'entente entre le ministère de l'Agriculture et les fermiers sud-africains d'Agri SA, la signature de l'accord de coopération technique le 28 octobre 2010 au Cap, la décision des présidents du Congo, Denis Sassou Nguesso, et d’Afrique du Sud,  Jacob Zuma, de concrétiser, par instrument juridique, l'engagement des deux Etats dans la coopération agropastorale lors d’une visite de travail du président congolais du 8 au 10 avril 2010.

«Par la convention qui entre en vigueur à compter de ce jour, la République du Congo et l'Afrique du Sud, de façon exemplaire, vont conjuguer les avantages de leurs dotations factorielles respectives, notamment le savoir-faire technique et les capitaux d'une part, le fonds de terre et la main-d'œuvre d'autre part, pour conduire une expérience de partenariat agropastoral devant servir les intérêts mutuels de deux pays et de deux peuples», a déclaré M. Maboundou.

Cette convention a un double défi: le défi de la capacité d'un partenariat Sud-Sud à faire émerger et rentabiliser une coopération agropastorale ainsi que celui de la sécurité alimentaire.

Le président de Congo Agriculture s'est dit satisfait de l'aboutissement des négociations.

Il lui a été rappelé, par M. Mabiala, de ne détourner en aucun cas l'espace de terre autorisé de son objet, de le protéger contre toute forme de spoliation conformément aux lois et règlements en vigueur et de préserver les écosystèmes naturels.

Original source: PANA
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment