français

Recette pour le désastre : Le rôle du FMI et de la Banque mondiale dans la financiarisation de l'alimentation et de l'agriculture

Les politiques passées et présentes de la Banque mondiale et du FMI ont apporté un soutien essentiel à la financiarisation de l'alimentation et de l'agriculture. Cela s'est traduit par l'accaparement des terres, l'exposition des petits exploitants agricoles à une forte volatilité des prix, la concentration du pouvoir dans les entreprises agricoles et l'expansion d'une agriculture industrielle néfaste pour le climat. Ces tendances réduisent l'espace politique des États dans un domaine clé de la vie et de l'économie.