DTE

"Land grabbing" : l’accaparement de terres en Afrique se poursuit

Ouyang Riping, PDG d’une société agricole chinoise, a une mission : transformer le Sénégal en grenier à sésame… pour la Chine ! Dakar lui cède 60 000 hectares pour cultiver et exporter le sésame vers Pékin. En échange, les chinois apprennent aux paysans sénégalais à obtenir deux récoltes de riz par an. Coopération originale ou marché de dupes ?

Le Sénégal accueille le sésame chinois en pleine crise alimentaire.

En novembre 2008, Ouyang Riping, le PDG de la société agricole DTE était en visite au Sénégal. Reçu en grande pompe par Abdoulaye Wade, ils ont célébré “l’amitié sino-sénégalaise” lors d’une cérémonie officielle. En résulte un accord de production : la Chine devrait produire au Sénégal plusieurs tonnes de sésame dans les années à venir.