Communiqué de presse de Daewoo Logistics

TWITTER
FACEBOOK
Orange Madagascar (revue de presse) | 10 avril 2009

Mesdames et Messieurs,

Pour votre information, nous tenons à vous partager que DAEWOO logistics a le regret d'annoncer l'arrêt de ses projets de plantation à grande échelle à Madagascar pour différentes raisons :
  • De prime abord, la situation socio-politique actuelle des plus incertaines qui prévaut à Madagascar ne garantie point la sécurité des investissements dont ceux de DAEWOO logistics ;
  • De surcroît, la crise financière mondiale a réduit considérablement la volonté des autres investisseurs partenaires potentiels à financer notre projet à Madagascar ;
  • Par ailleurs, d’autres pays qui ont de meilleurs climats d’investissement en agri business nous ont présenté des propositions plus concrètes tandis que cette période d’étude et de préparation pour Madagascar n’a encore abouti à aucun contrat d’occupation
Nous souhaitons que Madagascar retrouve rapidement un climat économique meilleur pour permettre une motivation des investisseurs et une promotion des investissements.

La Direction Générale
Original source: Orange Madagascar
TWITTER
FACEBOOK
TWITTER
FACEBOOK

1 Comments


  1. Collectif pour la Defense des Terres Malgaches
    15 Jun 2009

    Dés que les membres du Collectif pour la Défense des Terres Malgaches ont pris connaissance début avril 2009 de ce communiqué signé « La Direction générale » de Daewoo Logistics, ils ont été saisis par un grand doute quant à sa crédibilité. Contrairement à tous les précédents communiqués et autres déclarations venant de la société Daewoo Logistics -, celui-ci ne cite aucun nom de responsable qui permettrait de valider officiellement voire d’authentifier l’information et sa source. En fait, la parution du communiqué s’est limitée à quelques médias malgaches qui l’ont reçu par courrier électronique. Mais cela n’a fait l’objet d’aucune conférence de presse, ni de Daewoo Logistics, ni de sa filiale Madagascar Future Entreprise, ce qui est surprenant étant donné l’impact et l’ampleur de l’affaire. Il est regrettable que les journaux malgaches aient repris le communiqué sous sa forme brute et traité cette « information » de manière extrêmement succincte, sans apporter d’éléments fiables sur son origine et sa valeur. Les doutes du Collectif n’ont fait que s’amplifier car plusieurs témoignages qu’il a reçus de Madagascar (de personnes ou d’organisations sur place) contredisent ce communiqué. En effet, ces témoignages affirment que la filiale de Daewoo Logistics a changé de nom et poursuit ses activités sur le terrain : expérimentation des plantations de maïs, etc. Loin d’avoir mis un terme à « l’affaire Daewoo », ce communiqué a renforcé l’inquiétude de tous ceux qui, à l’initiative du Collectif, réclament depuis le début une transparence totale et l’annulation réelle de ce type de contrat d’agribusiness à Madagascar. Restons lucides et vigilants. Le Bureau du Collectif pour la Défense des Terres Malgaches Le 14 juin 2009

Post a comment

Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment