Header-farmlandgrab-en3
Icon-globe   Icon-fb   Icon-twitter   Icon-rss  
Home About events Gallery Publish
Subscribe
Help

Who's involved?

Archives

Languages

Special content

En difficulté, Mimran vend les Grands Moulins pour 207 milliards de FCFA
Published: 10 Jan 2018
Comments (0) Print Email this

Désormais, Jean Claude Mimran ne dispose en Afrique que de la Compagnie sucrière qui est également mise en vente
Setal.net | 10 janvier 2018

En difficulté, Mimran vend les Grands Moulins pour 207 milliards de FCFA

Jean Claude Mimran vient de conclure la vente des Grands moulins de Dakar et ceux d’Abidjan pour la rondelette somme de 207 milliards de francs CFA. C'est Seaboard Corporation une société américaine côté à la Bourse de NewYork qui vient de racheter les deux grandes minoteries exploitées par le groupe familial depuis plus de 40 ans au Sénégal et en Côte d’Ivoire.

L’opération avait été entamée depuis le 18 septembre dernier à la suite de la signature d’un protocole d’entente et d’une due-diligence. Seaboard travaillait déjà avec le groupe Mimran dans sa branche Commodity Trading and Milling. L'acquisition des deux Grands Moulins va augmenter la capacité de farine et d'aliments pour animaux pour Seabord. Cette dernière espère produire 24 000 tonnes métriques par jour sur les deux sites. Désormais, Jean Claude Mimran, ne dispose en Afrique que de la Compagnie sucrière qui est également mise en vente et devrait trouver un acquéreur dans les mois à venir. «C’est une page qui se ferme ». Derrière cette transaction, il y a eu la main d’un de fils de Jean Claude. C’est David Mimran, qui a conclu la vente et a piloté les négociations. «Mimran a pris de l’âge et ses enfants ne sont pas intéressés par la gestion de sociétés en Afrique. Ce manque d’intérêt a poussé Jean Claude à se retirer progressivement du continent africain ».

Aussi, s’y rajoute, la forte concurrence dont le groupe est désormais victime en Afrique de l’Ouest. De position de quasi-monopole, les Mimran bataillent depuis quelques années avec des concurrents locaux. Mais c’est l’arrivée du géant asiatique, Olam, qui a précipité ce départ qui n’est pas une surprise pour les grands acteurs du secteur. Aussi, le marché de la farine est en excédant de production. Pas moins de 500 tonnes ne trouvent preneurs quotidiennement sur le marché. Les américains qui ont déjà réglé le chèque vont prendre le contrôle de la société dans les semaines à venir. Jean Claude Mimran, de moins en moins présent au Sénégal, s’est retiré à Gstaad en Suisse où il a construit un hôtel grand luxe. Ses enfants sont aujourd’hui intéressés par d’autres investissements, comme le phosphate ou le cinéma.

LE SOIR
Source: Setal.net



Post a comment
Name

Email address (optional - if you want a reply)

Comment

Stand with Cambodian communities vs. Chinese company’s landgrabbing! Sign the petition


Who's involved?

02 Mar 2018 - Genève
Projection du film "Land Grabbing"
Smallfh_landgrabbing Spacer
19 Mar 2018 - Washington, DC
World Bank Land Conference 2018
Smallfh_land-conference-2017 Spacer
23 Apr 2018 - New York
Global Ag Investing
Smallfh_gainy_c-mark_4col_v3 Spacer


Languages



Archives